Vendee Globe

Le roman du Vendée-Globe
by Christophe Agnus, Pierre-Yves Lautrou

Vendée Globe – Dans les coulisses de la légende est le récit documenté d’une saga extraordinaire : celle d’une course à la voile autour du monde (en solitaire et sans assistance) hors norme, le Vendée Globe, dont le départ de la 5e édition est prévu le dimanche 7 novembre 2004 aux Sables d’Olonne. Le destin de « L’Everest de la voile », comme on surnomme cette course, est exceptionnel. Depuis sa création dans un bar du Cap, jusqu’au scandale qui a éclaboussé son organisateur, avant qu’elle ne soit rachetée par Philippe de Villiers en 2003. Le Vendée Globe, c’est le sauvetage de Philippe Poupon par Loïck Peyron ; Bertrand de Broc qui se recoud la langue lui-même ; le naufrage de Thierry Dubois et Tony Bullimore dans le Grand Sud ; Raphaël Dinelli sauvé d’une mort certaine par Pete Goss ; la disparition de Gerry Roufs ; le sacre d’Ellen MacArthur. Autant de moments légendaires que ce livre écrit par deux passionnés éclaire d’un nouveau jour, grâce à une enquête précise, des archives jamais exploitées et une centaine d’entretiens. Quel rôle jouent véritablement les sponsors ? Comment les coureurs acceptent de jouer les VRP ? Quelles sont les relations entre Philippe Jentot et Philippe de Villiers l’ex et le nouveau propriétaires ? Quel rôle jouent les patrons vendéens ? Comment Michel Desjoyaux et Ellen MacArthur ont géré leur communication ?

Histoires du Vendée Globe
by Alexandre Chenet

Le Vendée Globe, qualifié d’Everest des mers, raconté par celles et ceux qui le vivent. Pendant plus de trois ans, Alexandre Chenet et Renaud Garreta sont allés à la rencontre de skippers partis à l’assaut de ce tour du monde mythique. En mer, au coeur de la course, entre navigation et incidents techniques, choix stratégiques et engagement humain, ils nous emmènent dans cette régate planétaire. Avec la participation de MICHEL DESJOYEAUX, FRANÇOIS GABART, ARMEL LE CLÉAC’H, VINCENT RIOU, JEAN LE CAM, JÉRÉMIE BEYOU, YANN ELIÈS, SAMANTHA DAVIES, ARNAUD BOISSIÈRES, TANGUY DE LAMOTTE et ROLAND JOURDAIN.

Vendée Globe
by Jean-Yves Montagu

Le Vendée Globe : un tour du monde à la voile en solitaire sans escale et sans assistance. Le premier dans l’histoire de la navigation. Pour l’édition 92-93, 14 coureurs venus de 7 pays ont relevé l’extraordinaire défi. Jean-Yves Montagu a suivi les skippers jour après jour depuis les premiers préparatifs ; il a recueilli leurs témoignages à chaque vacation radio, jusqu’au lendemain de la course où il les a écoutés raconter leurs souvenirs. Tout est là : le triomphe de Gautier, la formidable course poursuite de Poupon, Van Den Heede et Parlier ; l’héroïsme de Fa et Ugarte ; l’endurance de Hasselin ; la disparition tragique de Nigel Burgess ; les désillusions et les souffrances de De Broc, Wynne Thomas, Gallay, Malingri, Peyron et Arnaud. Plus qu’un simple reportage, au-delà des enjeux sportifs, c’est le souffle et l’esprit du Vendée Globe qu’il restitue dans ce livre, celui de la plus fantastique aventure humaine des temps modernes.

Les hommes en mer
by Jean-Louis Lenhof

La mer, les marins, la marine marchande, la marine de guerre, la pêche : autant de termes qui évoquent un monde à part, l’aventure, les horizons lointains, l’homme qui se construit à l’épreuve du danger… pourvu qu’il soit question des flibustiers des temps héroïques de la voile. Car ce qui s’est passé sur les mers du globe depuis 1805 n’incite pas nécessairement au romantisme, qu’il s’agisse de la suprématie anglo-saxonne, des voiliers livrés à la rationalisation avant de céder la place aux navires mécanisés, de l’intégration des chemins de l’océan à une économie mondialisée, de la chasse industrielle aux cétacés ou du choc entre cuirassés puis entre porte-avions.

Pour comprendre ce que fut le travail des gens de mer et ainsi mettre en perspective les réalités actuelles, il faut s’embarquer à bord des navires, étudier la logique technique de leur mise en oeuvre, s’intéresser au fonctionnement de leur espace socioprofessionnel. Il faut aussi pénétrer dans les bureaux des armateurs et des ministres de la marine. Le présent ouvrage invite à un tel voyage virtuel. La mer étant le monde de l’imprévu, il reprend le dossier d’événements maritimes célèbres (naufrages de la Méduse et du Titanic ; batailles de Trafalgar, de Midway, etc.), mais il propose aussi un éclairage concret sur des aspects plus méconnus telles l’intensification du travail à bord des voiliers rapides ou les relations sociales à bord d’un grand cuirassé.

Les gens de mer, passeurs et nourriciers indispensables, ont su s’adapter à la révolution technique permanente, mais celle-ci va peut-être les faire disparaître des océans. On nous prédit la fin de la pêche en mer au profit de l’aquaculture. On nous prédit la mise en service de cargos et de porte-avions automatisés, sans personne à bord. Les verrons-nous bientôt croiser la route des derniers hommes à affronter la haute mer, les skippers des catamarans de compétition ?

Jean-Louis Lenhof, agrégé d’histoire, docteur en histoire contemporaine, est maître de conférences à l’Université de Caen Basse-Normandie, où il co-dirige un pôle pluridisciplinaire d’études maritimes. Ses recherches portent sur la modernisation économique et la gestion de la main-d’oeuvre dans l’Europe du XIXe siècle, avec une attention plus particulière portée aux derniers voiliers de commerce au long cours.

Les temps des révolutions (1780-1880). La situation à la fin du XVIIIe siècle et l’avènement de la suprématie britannique. La révolution de la vapeur et du fer « au commerce ». Les marines de guerre, des derniers temps de la voile à la révolution navale. Pêche et chasse maritimes jusqu’en 1880 : intensification sans révolution. Le temps de la maturité (1880-1945). Les mondes de la marine marchande, 1880-1914. Les révolutions de la pêche et de la chasse maritimes, 1880-1914. L’ère de cuirassé, 1880-1918. Les prodromes d’une nouvelle révolution « au commerce », 1919-1939. Les mondes de la pêche et de la chasse maritimes de 1919 à 1939. Vers la guerre navale planétaire, 1918-1945. Nouvelle donne e nouvel élan (depuis 1945). La marine de guerre des temps nucléaires. Naviguer au commerce à l’heure de la troisième mondialisation. L’âge de la prédation industrialisée.


Seul face au large
by Fabrice Amedeo

Prendre le départ du Vendée Globe est une aventure. Arriver à bon port est un exploit.

Sur vingt-neuf concurrents, seuls dix-huit ont franchi la ligne d’arrivée du Vendée Globe 2016-2017 et Fabrice Amedeo est de ceux-là. Une superbe performance pour celui qui, il y a moins de deux ans, prenait le métro tous les jours pour se rendre à la rédaction du Figaro.

« Ce départ du Vendée Globe, je suis allé le chercher à la force de mes poignets : trouver des partenaires, créer mon entreprise, acheter un bateau, apprendre à naviguer en IMOCA, me préparer physiquement, apprendre à réparer mon bateau… Être au départ de cette course était en soi une victoire. Mais le plus gros m’attendait. Un Everest personnel, 27 000 milles nautiques en solitaire autour du globe. »

Un Everest qui ne se dévoile vraiment qu’à la lumière de l’expérience, constitué d’étapes à franchir et d’épreuves à surmonter : la première nuit en mer, le passage de l’équateur, les tempêtes, le cap Horn, les pannes et la casse, le froid, les icebergs, la peur, la solitude, l’épuisement, la faim… Un véritable parcours du combattant de plusieurs mois, heureusement jalonné de moments dont la beauté est décuplée par l’intensité de l’aventure. De sa plume alerte, Fabrice Amedeo nous emmène dans son sillage, celui d’un homme heureux en mer qui a vaincu son Everest.


Secrets du mental
by Juliette Tournand

Qui mieux que les grands navigateurs de la course au large peut faire saisir comment le mental permet de survivre et de gagner au milieu des turbulences et des épreuves ? L’auteur s’inspire des billets chroniquant le Vendée globe 8, la transat Jacques Vabre et la Route du Rhum pour décrypter les clés de la performance tant collective qu’individuelle, applicables partout et notamment dans une société où les destins peuvent se nouer, se rompre et rebondir avec une grande rapidité.