Relier Les Connaissances Le Defi

Relier les connaissances
by Edgar Morin

Ce livre rassemble tes travaux des ” journées thématiques ” organisées en mars 1998 sous l’égide du ministre de l’Education, Claude Allègre. Il s’agissait de montrer qu’il était possible de répondre aux deux grands défis que la connaissance devra affronter de plus en plus au cours du troisième millénaire. – Le défi de la globalité, que pose l’inadéquation aggravée entre un savoir fragmenté et compartimenté entre les différentes disciplines d’une part, et des réalités multidimensionnelles, globales, transnationales d’autre part. – Le défi de l’accroissement ininterrompu des savoirs qui rend sans cesse plus difficile l’organisation des connaissances autour des problèmes essentiels. Par ces journées thématiques, on voulait tenter d’intégrer les disciplines dans des cadres de pensée qui correspondent aux grands problèmes que se pose l’esprit : le monde, la terre, la vie, l’humanité ; de donner une égale importance à la culture des humanités et à la culture scientifique en les faisant communiquer ; de régénérer les vertus cognitives et existentielles de la littérature, de la poésie, des arts. Venus de toutes disciplines et associant leurs compétences, les participants ont apporté la preuve qu’on pouvait ressusciter une culture et l’enseigner.

Analyse de la REDD+ Les enjeux et les choix
by Arild Angelsen, Maria Brockhaus, William D. Sunderlin, Louis V. Verchot

 En tant qu’idée, la REDD+ a tout d’une réussite : Il s’agit d’une approche inédite qui donne l’espoir d’obtenir une
quantité considérable de financements basés sur les résultats afin de satisfaire le besoin urgent d’atténuation des
effets du changement climatique. C’est un cadre à l’image de la canopée, suffisamment vaste pour permettre à
un large éventail d’acteurs de faire germer leurs propres initiatives.
La REDD+ est confrontée à des défis gigantesques : Certains groupes d’intérêt politiques et économiques
puissants sont enclins à poursuivre la déforestation et la dégradation. La mise en œuvre de la REDD+ doit être
coordonnée à plusieurs échelons des pouvoirs publics et entre divers organismes ; les bénéfices doivent être
distribués et assurer l’équilibre entre efficacité et équité ; la précarité du régime foncier et les garanties à mettre
en place doivent être véritablement abordées ; enfin, des institutions transparentes, un suivi fiable du carbone
et des niveaux de référence réalistes sont autant d’éléments nécessaires pour soutenir des systèmes basés sur
les résultats.
La REDD+ requiert des changements transformationnels – qu’elle est d’ailleurs en mesure de catalyser :
Il est possible de faire dévier les politiques intérieures du chemin du statu quo en partant sur de nouvelles
bases en matière de moyens incitatifs économiques, d’informations et de prises de position, d’acteurs et de
coalitions stratégiques.
Les projets REDD+ sont des approches hybrides dans les zones touchées par une déforestation
importante : Les porteurs de projet suivent des stratégies qui conjuguent d’une part la mise en application
des réglementations et l’appui aux moyens de subsistance alternatifs (PICD) et d’autre part les moyens
incitatifs basés sur les résultats (PSE). Les projets se situent en général dans des zones caractérisées par une
forte déforestation et d’importants stocks de carbone forestier ; ils peuvent donc aboutir à une additionnalité
considérable s’ils réussissent.
Il existe des options de politiques « sans regrets » : Malgré l’incertitude concernant l’avenir de la REDD+, les
parties prenantes doivent renforcer le soutien politique et bâtir des coalitions pour le changement, investir
dans des systèmes d’information adéquats et mettre en œuvre des politiques publiques certes capables de
réduire la déforestation et la dégradation forestière, mais de toute façon souhaitables indépendamment des
objectifs climatiques.


La Résilience familiale
by Michel Delage

Lorsqu’on est frappé par un malheur, petit ou grand, c’est d’abord de sa famille, de ses proches, qu’on espère de l’aide. Mais, parce qu’il est lui-même très affecté par ce qui s’est produit, il arrive que l’entourage familial soit incapable d’apporter le soutien attendu. D’où, outre la difficulté de l’épreuve à traverser, une certaine fragilisation des lien. Comment faire pour que la famille, malgré les drames qui l’ébranlent parfois, puisse constituer cet environnement « tutorant » qui favorise le développement de la résilience individuelle ? De quelle manière la qualité des attachements familiaux peut-elle être mise au service de la protection de chacun et de tous ? À l’inverse, à quel moment, et selon quels critères, est-il urgent de consulter un spécialiste et de le consulter tous ensemble ? Et si la famille était le lieu de résilience par excellence ?Ancien chef de service de l’Hôpital d’instruction des armées à Toulon, le professeur Michel Delage est psychiatre et spécialiste en thérapie familiale.

Formation des adultes aux cycles supérieurs
by Carol Landry, Jean-Marc Pilon

Les auteurs, du Québec et de la France, analysent les enjeux épistémologiques, théoriques, déontologiques, méthodologiques et administratifs que soulèvent les recherches conduites par des adultes aux cycles supérieurs. Cette mise en commun de recherches expérientielles et réflexives ouvre un débat sur la formation tout au long de la vie, sur le rôle des universités et des professeurs qui accompagnent des adultes dans ce contexte de formation.