Recits De Jeunesse

Récits de jeunesse
by Andrei arsenievitch Tarkovski

Retrouvés récemment à Florence dans les archives personnelles d’Andreï Arsenievitch Tarkovski, ces récits passionneront tous ceux qui aiment l’œuvre du cinéaste. Rédigés, comme les poèmes qui les accompagnent, entre 1960 et juillet 1962 – l’auteur a tout juste trente ans –, ces textes sont de véritables tableaux impressionnistes : la neige, le ciel et la taïga servent de rideaux de scène à de mini drames, d’émouvantes et parfois cruelles plongées au cœur de l’âme et de la vie russes, de rencontres avec des personnages de femmes, amantes ou mères, à la fois fugitives et si présentes. On ne peut que succomber au charme – et à la force – de ces écrits de jeunesse dont chaque page annonce la naissance du prodigieux auteur d’Andreï Roublev.


L’île secrète
by Daniel Pagés

Sur l’Île Noire, Kleden Tévennec vient d’obtenir le dernier poste de gardien de phare. Il vit là, hors du monde, dans une solitude bienvenue.

Un soir, pourtant, un chant d’une grande beauté s’élève de ce morceau de roche désolé et inaccessible aux navigateurs. Tous les moyens lui seront bons pour découvrir et rentrer en contact avec la chanteuse qui berce ses nuits. Et pour dévoiler, par la même occasion, le secret de cette terre qu’on appelle souvent l’île maudite.
Sur la côte nord de Menorca vit un vieux pêcheur. De son Aragon natal à la maison troglodyte de la Cala Fontanella, son histoire nous emporte. La guerre cruelle a bouleversé sa vie et ses amis l’ont longtemps appelé «le pêcheur triste». Finira-t-il un jour par trouver le repos et rejoindre Alicia qui l’attend sur l’île secrète ?
Léa et Yann ont déjà appris bien des choses en faisant la moitié du tour de la Terre sur leur voilier blanc. Mais ils vont découvrir ici, au pays des îles sucrées, la fragilité de l’être humain sur le grand océan. Le drame qui va les toucher finira par se dénouer grâce à Mahéa et tout au bout de leurs surprises, ils vont se retrouver détenteurs du secret de l’île qui n’existe pas.

Trois histoires d’aventures maritimes, à découvrir dès 10 ans !

EXTRAIT

Les filaments qui s’étiraient dans le ciel annonçaient une dépression pour le lendemain. Du gros temps pour plusieurs jours. Une météo à ne pas mettre une mouette dehors. Heureusement, le phare fonctionnait sans flamme à allumer. À surveiller. Sans bidon de carburant à soulever, à hisser, marche après marche jusqu’au sommet. Le gardien n’avait plus besoin de passer sa nuit dans la tête du colosse, au cœur des hurlements de la tempête déchaînée.
La fée électricité était arrivée jusque-là grâce à son gros câble qui serpentait au fond de la mer. Kleden Tévennec avait seulement pour mission de vérifier, surveiller, informer les techniciens qui, de leurs bureaux sur la terre ferme, la vraie, préparaient l’automatisation complète de cette lueur d’espoir pour les marins perdus.
D’ici quelques mois, on n’aurait plus besoin de gardien pour le phare de cette île maudite.

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

Après Clara des tempêtes que j’ai adoré, j’ai retrouvé avec joie l’univers du marin et son monde coloré. Encore une fois des personnages attachants qui nous bouleversent jusqu’à nous faire pleurer. A lire absolument… – Alicia Pajaro

À PROPOS DE L’AUTEUR

Daniel Pagés est né en Haut-Languedoc.
Successivement éducateur de jeunes en difficultés, paysan et skipper professionnel de voiliers, il accompagne, plusieurs mois par an, des enfants dans la découverte de l’océan sur l’île d’Oléron.
Depuis une première traversée de l’Atlantique sur la route de Christophe Colomb en 1978, suivie de nombreux voyages, l’histoire et les couleurs des îles antillaises sont restées gravées au creux de ses rêves. Elles ressurgissent dans cette aventure pleine de lumière.


Flaubert, une jeunesse d’ours
by Thierry Poyet

1830, Normandie. Un enfant comme un autre : il n’aime pas l’école et y commet quelques bêtises. On le sermonne, on le renvoie, il se réfugie dans l’imaginaire et s’invente des rôles… Et puis les années passent. Alors il découvre l’amitié et l’amour mais il doit d’abord patienter : la liberté n’est autorisée qu’aux adultes ! Pourtant, cet adolescent un peu rebelle ne ressemble à aucun autre. Comme un ours, il vit replié sur lui-même. Et il va rêvant des terres les plus lointaines… Sur des cahiers intimes, il écrit ses premiers récits pour échapper à sa famille, un père chirurgien, un frère à qui il ne veut rien devoir… Comment devenir adulte sans se trahir ? Et puis ne risquerait-il pas de passer pour un vrai monstre si sa différence ne faisait de lui un garçon exceptionnel ? Peut-être le bonheur, la célébrité et la réussite sont-ils au bout de son chemin… Avec ce récit de la jeunesse de Flaubert, Thierry Poyet propose de redécouvrir les conditions de la naissance d’un grand écrivain. En s’affranchissant des approches universitaires, l’auteur éclaire la seule vraie condition de l’être-artiste : un sentiment d’humanité à fleur de peau. Sans autre prétention que le souci de rendre accessible une page d’histoire littéraire, il nous offre une image “grand public” de Gustave Flaubert.

Lectures des récits et nouvelles de jeunesse de Thomas Mann
by Frédéric Teinturier, Jean-François Laplénie

Les récits et nouvelles que Thomas Mann a écrits entre 1893 et 1912 constituent le véritable commencement de son œuvre. Devenus des classiques de la Modernité littéraire et des livres bien connus de tous les germanistes, ces textes bénéficient ici d’une nouvelle lecture critique de la part de spécialistes et de jeunes chercheurs allemands et français. Différentes perspectives et méthodologies critiques permettent ainsi de renouveler la connaissance de récits aussi fondamentaux que Der kleine Herr Friedemann, Tristan, Tonio Kröger ou encore Der Tod in Venedig.

Traces de spiritualité chrétienne en littérature de jeunesse
by Danièle Henky, Robert Hurley

Au XXe siècle, la société occidentale s’est progressivement laïcisée et sa culture semble aujourd’hui affranchie de l’influence du christianisme. Pourtant dès qu’on examine avec acuité les productions artistiques actuelles, on y rencontre de nombreux vestiges de la spiritualité chrétienne. Ainsi en littérature, par le biais de thématiques ou de personnages emblématiques, les marques de la tradition judéo-chrétienne sont aisément décelables.
L’analyse de nombreuses productions francophones destinées à la jeunesse, qu’il s’agisse d’abécédaires, d’albums, de romans, ou encore de films a permis aux auteurs critiques de cet ouvrage collectif d’observer dans l’intrigue, par l’intermédiaire du comportement des héros ou de la mise en place du cadre spatio temporel, les différentes manifestations de cette culture judéo chrétienne et les effets produits sur le lecteur. Réunissant littéraires et théologiens, ce travail s’est avéré fécond et novateur en ce sens qu’il ouvre un chemin encore peu emprunté dans le champ de la critique contemporaine.