Pauling L Einstein De La

Fabuleuses erreurs. De Darwin à Einstein
by Mario Livio

Charles Darwin, Lord William Kelvin, Linus Pauling, Fred Hoyle, Albert Einstein : cinq scientifiques hors du commun qui ont accompli des découvertes scientifiques considérables. Mais également cinq hommes qui se sont aussi, souvent en même temps, parfois lourdement,
Charles Darwin, Lord William Kelvin, Linus Pauling, Fred Hoyle, Albert Einstein : cinq scientifiques hors du commun qui ont accompli des découvertes scientifiques considérables. Mais également cinq hommes qui se sont aussi, souvent en même temps, parfois lourdement, fourvoyés sur certains sujets. Charles Darwin n’a pas bien évalué les effets de ” dilution ” dans la transmission des caractères génétiques ; Lord Kelvin a largement sous-évalué l’âge de la Terre ; Linus Pauling s’est fait ” coiffer au poteau ” dans la découverte de la structure de l’ADN par Jim Watson et Francis Crick ; Fred Hoyle fut un partisan irréductible de la théorie de l’Univers stationnaire ; enfin, Einstein créa une constante cosmologique pour une mauvaise raison.
Il ne s’agit pas d’énumérer les erreurs de ces grands hommes, mais bien plutôt de constater et d’analyser les conséquences bénéfiques de ces errements : la théorie de l’évolution de Darwin fonde la génétique moderne ; Kelvin enseigne à ses successeurs comment utiliser la thermodynamique en astronomie et en géologie ; Linus Pauling introduit superbement les considérations chimiques en biologie ; Fred Hoyle démontre les bienfaits et les limites des approches scientifiques qui se démarquent des théories ” à la mode ” et, curieusement, au lieu d’être une erreur, l’introduction de la constante cosmologique par Einstein s’avère extraordinairement bénéfique.
C’est à une véritable enquête policière, qui dévoile de nombreux aspects jusque-là ignorés de l’histoire des sciences, que s’est consacré l’astrophysicien Mario Livio, qui expose ici de façon originale et vivante les chemins parfois tortueux empruntés par la recherche scientifique.


Ethique de la recherche et innovation responsable
by Sophie Pellé, Bernard Reber

 Pratique et conceptuelle, la série Innovation et recherche responsables contribue à la clarification de cette nouvelle exigence pour toutes les sciences et l’innovation technologique. Elle aborde la responsabilité de façon pluraliste et internationale, en exploitant diverses ressources philosophiques. Elle traite notamment des thèmes suivants : éthique, contingence, économie normative, liberté, responsabilité sociétale des entreprises (RSE), évaluation technologique participative, développement durable, géoengineering, principe de précaution, normes, interdisciplinarité et gouvernance climatique.

Les bouleversements scientifiques et technologiques du XXe siècle et les questions et difficultés qui les ont accompagnés (changement climatique, énergie nucléaire, OGM…) ont accru la nécessité de penser et d’encadrer le progrès technoscientifique et ses conséquences. Les évaluations d’experts et les comités d’éthique ne peuvent cependant plus être aujourd’hui les seules sources de légitimité pour appréhender l’acceptabilité sociale et la désirabilité éthique de ces progrès. La responsabilité doit être plus largement partagée, tant au sein de la société que dans la conduite des projets de recherche et d’innovation. 

Cet ouvrage présente les principaux travaux sur l’Innovation et la recherche responsables (IRR) envisagées sous l’angle de la responsabilité morale, dont il mobilise pas moins de dix conceptions pour dégager celles qui sont positives et défendre un pluralisme interprétatif et combinatoire. En ce sens, il fait preuve d’innovation morale. Il analyse de nombreux cas et propose des perspectives rarement abordées dans ce domaine émergent (pratiques actuelles d’évaluation éthique, souci de l’intégrité dans la recherche, dispositifs d’évaluation technologique participative…). Il contribue aux promesses de l’IRR, qui reste largement sous-déterminée théoriquement alors même qu’elle reconfigure les relations entre sciences, innovation et société.


Einstein dans la tragédie du XXe siècle
by Simon Veille

Juif allemand né en 1879, renonçant à sa nationalité dès 1896, Einstein fuit, avec un étonnant pressentiment, la société bismarckienne qu’il juge répressive et militariste. Peu concerné par le judaïsme, et, sans la moindre complaisance identitaire, il réprouve avec force tous les nationalismes. Mais dès l’arrivée d’Hitler au pouvoir, il dénonce auprès de Roosevelt le massacre programmé par les nazis et, avec une énergie farouche, tente de protéger les « membres de sa tribu », selon son expression. Face à la violence des persécutions, sous la pression de l’urgence, cet internationaliste convaincu se rapprochera peu à peu du sionisme. Cependant, au plus fort de la tourmente de l’après-guerre, jamais il n’oubliera le droit des Arabes ni n’occultera le caractère dramatique de la fondation de l’État d’Israël. La justesse étonnante de ses intuitions politiques et la dimension éthique de son engagement font de lui, aujourd’hui encore, une référence au sein du chaos, lui conférant aux yeux de tous une véritable aura de prophète.


Einstein
by Jean-Jacques Greif

A l’occasion du centenaire de la publication de l’article sur la relativité restreinte et du cinquantenaire de la mort d’Einstein, l’ouvrage propose à la fois une biographie de ce célèbre savant et une introduction à la théorie de la relativité.

Miroir de la chimie
by Pierre László

Reine de nos sociétés industrielles, la chimie est aussi l’une des sciences les plus mal connues. Tout en invitant le lecteur à une visite guidée des hauts lieux de la chimie, et en l’initiant à ses concepts essentiels, Pierre Laszlo tente surtout de mettre au jour ses racines culturelles. D’une surprenante galerie de portraits où le chimiste musicien Alexandre Borodine voisine avec Fritz Ha ber, authentique personnage de tragédie grecque, on passe à l’absinthe, à la myrrhe et au patchouli. Un parcours aussi éclectique que le sont les multiples domaines d’application de la chimie moderne, dont un bon nombre se reflètent dans ce précieux miroir.

Les Prix Nobel
by Nobelstiftelsen

Vol. for 1901 has a sketch of Alfred Nobel and his works, by P.T. Cleve.

Le Journal de physique et le radium
by

Issues for 1920- include section: Exposé et mises au point bibliographique (called Revue bibliographique, 1920-47; called Mises au point bibliographiques, 1948-49)