Menteuse

Menteuse
by Sophie Marceau

Je suis une sacrée menteuse. Je mens à la perfection. Régulièrement, plusieurs fois par jour, avec ou sans préméditation, spontanément ou effrontément, l’œil clair et rond, je mens. Je fuis mes démons, je leur tourne le dos. Je me glisse et je m’échappe. Pourtant, je me transforme dès que la vie me saisit et seule la vérité apparaît. Je n’aime pas parler de moi. C’est mon plus gros mensonge, mon plus beau secret. On me dit que je ne me connais pas bien. Mais que savoir ? Chaque jour, je respire des milliards d’atomes nouveaux. Même en pleine lumière, je me demande encore qui je suis.

La Menteuse
by Alphonse Daudet, Léon Hennique

Extrait : “PIERRE, lorsque de Brives entre : — M. de Brives ! (Il se lève.) DE BRIVES : — Hé ! mais… est-ce que je me trompe ? PIERRE : — Non, monsieur ; c’est bien moi, Pierre. DE BRIVES : — Alors, embrassons-nous… Du diable si je m’attendais à te retrouver en soutane, par exemple ! Toi, le fils de mon vieux camarade, el commandant de Sonancourt tué là-bas, pendant l’horrible guerre… PIERRE : — Qu’est-ce que vous voulez ? la vocation… puis, mon père, ma mère, disparus, si tôt.”

À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN :

Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de grands classiques de la littérature ainsi que des livres rares, dans les domaines suivants :

• Fiction : roman, poésie, théâtre, jeunesse, policier, libertin.
• Non fiction : histoire, essais, biographies, pratiques.


La menteuse
by Jean Giraudoux

Pour conquérir Reginald, diplomate, homme politique, homme tout court, Nelly “gentille et frivole femme”, s’invente un passé munificent, un présent romanesque. Confondue, l’acharnée de ses songes ne désespère pas et force le mensonge à devenir réalité, mais l’amour ne reviendra pas… La Menteuse, écrit en 1936, ne fut publié qu’en 1969.

Menteuse à mi-temps
by Alyson Noel

Par l’auteur d’Éternels et de L’Été où ma vie a changé

Alex a 17 ans et une montagne de problèmes : son père l’a abandonnée, ses notes dégringolent et elle n’a aucune idée de ce qui l’attend après le lycée. Pour laisser ses angoisses derrière elle, elle s’évade souvent à Los Angeles avec M, sa meilleure amie. Là-bas, personne ne sait qui elle est, et rien ne l’empêche de tromper son monde… Mais un mensonge en entraîne un autre et, prête à tout pour garder son secret, Alex se retrouve malgré elle empêtrée dans une toile inextricable.
On a tous un secret… quel est le vôtre ?


La menteuse et la ville
by Ayelet GUNDAR-GOSHEN

” Il y a des gens à qui sied la vérité et d’autres que le mensonge embellit. ”

Nymphea porte un nom de fleur mais son quotidien est loin d’être rose. À dix-sept ans, elle traîne ses complexes et souffre d’une vie insignifiante, où rien ne lui arrive jamais. En vendant des glaces pendant l’été, elle espère enfin sentir souffler le vent de l’aventure. Mais rien ne se passe… Jusqu’au jour où Avishaï Milner, chanteur populaire sur le retour, franchit le seuil de son échoppe. Pressé et méprisant, le play-boy déchu agresse verbalement Nymphea, puis la poursuit dans l’arrière-cour où elle s’est enfuie. Lorsqu’il la saisit par le bras, elle hurle et, l’instant d’après, toute la ville est là. En quelques secondes, la jeune fille récrit l’histoire, et Avishaï se retrouve en garde à vue pour tentative de viol sur mineure. Quant à la pseudo-victime, elle est propulsée au rang d’icône, Cendrillon en croisade contre les violences masculines.
Pendant ce temps, une autre femme est elle aussi entraînée dans un mensonge dont elle ne mesure pas encore les retombées : Raymonde, vieille juive issue de l’immigration marocaine en Israël, prend l’identité de Rivka, sa meilleure amie, rescapée des camps…

Fidèle au thème qu’elle ne cesse de sonder de livre en livre – le mensonge et la façon dont il referme ses griffes sur des individus même dépourvus de mauvaises intentions –, Ayelet Gundar-Goshen signe ici une fable urbaine subversive, caustique et tendre à la fois, aux mille et un retournements de situation. Le témoignage d’une littérature israélienne vivace, libre et engagée.


#Menteuse ! SMS, réseaux sociaux… Les messages des filles décodés
by Laurie Cholewa, Olivia de Buhren

On va pas se mentir, nous, les femmes, avons toujours une légère tendance à enjoliver les choses lorsque nous racontons notre vie sur les réseaux sociaux ou à notre entourage… Comme qui dirait, «un peu de manipulation n’a jamais fait de mal à personne»! Entre petits mensonges et grosses exagérations, ce livre révèle ce que dissimulent nos messages, posts, tweets, et autres SMS : pour nous décomplexer, nous les femmes, mais aussi pour vous apprendre, à vous les hommes, à mieux lire entre nos lignes! #Picoftheday #Nofilter #Love #Alafolie #Foodporn #Cute #Friends #Forever #Babyboy #LOL #Enjoy #Lavieestbelle