Maternites En Exil Mettre

Maternités en exil
by Marie Rose Moro, Dominique Neuman, Isabelle Réal

Vive la société multiculturelle avec des bébés de toutes les couleurs! Oui, mais la réalité ne se résume pas à des slogans bienveillants. Ces bébés nés ici, de parents venant du monde entier, ou nés ailleurs et qui vont grandir ici, nous obligent à penser et à faire autrement. C’est ce à quoi nous invite ce livre, à partir de la pratique multiculturelle en banlieue parisienne et d’histoires racontées et taises à la disposition de tous. En effet, ces dernières années, l’approche périnatale a intégré dans ses outils la composante culturelle : langues et représentations parentales, manières de faire et de penser les bébés de par le monde… et c’est une chance pour l’accueil et la clinique des bébés, de tous les bébés. Grossesse, accouchement, mise en place des interactions précoces et construction de la parentalité sont à la fois des actes profondément intimes mais aussi des actes médicaux, sociaux et culturels. Les stratégies d’accueil, de prévention et de soins propres à cette période périnatale sont étudiées concrètement. Ce livre invite à comprendre le bébé, sa famille mais aussi à sensibiliser et former les professionnels de cette petite enfance de toutes les couleurs, enfants de migrants, enfants métis, enfants adoptés, enfants de voyageurs… Ce livre s’adresse à tous les professionnels de l’enfance (puéricultrices, psychologues, psychiatres, médecins, professionnels des PMI ou des équipes de psychiatrie, infirmières, sages-femmes, travailleurs sociaux, éducatrices de jeunes enfants, assistantes maternelles mais aussi, aux étudiants, aux juges. aux enseignants et à tous ceux qui sont intéressés par les questions concernant les bébés, parents, grands-parents, curieux…

Femmes en exil, mères des camps
by Tristan Castanier i Palau

L’histoire de la Maternité Suisse d’Elne de 1939 à 1944 est une histoire de femmes et d’enfants. Celle du millier de pensionnaires accueillis à Elne dans les Pyrénées-Orientales, majoritairement espagnols, défenseurs de la République, apatrides, Juifs, communistes, victimes de guerre plongés dans le même contexte dramatique mais portant chacun la singularité de leur origine et de leur parcours. Celle aussi d’Elisabeth Eidenbenz, à travers son cheminement personnel, ses responsabilités de directrice, sa façon de gérer le château et le personnel qu’elle emploie. Comprendre leur vécu c’est saisir de l’intérieur la réalité de la guerre. Ils sont aux premières lignes des grands mouvements d’exode, entre La Retirada et les vagues de réfugiés du Nord de l’Europe. La Maternité Suisse d’Elne se situe au carrefour de la rencontre entre des femmes réfugiées et des femmes engagées dans le conflit mondial sous la bannière de l’aide humanitaire. Figures de femmes actrices de l’histoire qui se retrouvent en un lieu singulier : un établissement spécialisé réservé aux mères en couches, enclave de paix aux portes des camps du Sud de la France : Argelès, Rivesaltes, Ours… Figures de femmes qui surgissent du passé pour s’inscrire aujourd’hui dans la mémoire collective, point focal de tous les tourments et du principal espoir, transmettre malgré tout la vie.

La maternité spirituelle de Marie
by Jean-Claude Sagne

Marie n’a d’autre désir que de nous apprendre la vie filiale avec jésus à Nazareth. Elle nous attire à l’école de Nazareth pour nous rendre disponibles comme elle à l’action de l’Esprit Saint. Elle nous fait vivre avec elle le chemin d’évangile qu’elle a parcouru avec joseph et avec jésus lui-même. Les étapes de la vie de Marie correspondent aux quatre étapes de la découverte de notre filiation en Dieu : l’appel de Dieu, le temps des apprentissages, le temps de l’épreuve, le temps de la patience. Ces quatre moments correspondent aux mystères du Rosaire et aux semaines des Exercices de saint Ignace.

Voix/es libres
by Florence Ramond Jurney

Voix/es libres, written in French, is an academic study of the concept of maternity as expressed in several novels written by prominent Caribbean women writers. Young protagonists defy the traditional idea of motherhood and seek to redefine materinity on their terms. Among the novelists who are featured in this work are Maryse Conde, Gisele Pineau, Myriam Warner-Vieyra, Simone Schwartz-Bart, and Edwige Danticart.

Psychopathologie transculturelle
by Thierry Baubet, Marie Rose Moro

La psychopathologie transculturelle concerne tous les professionnels du soin. Chacun est amené à rencontrer des migrants, des réfugiés, leurs enfants nés ici, et de nombreux praticiens partent exercer à l’étranger. Cette discipline est peu enseignée, alors qu’elle nécessite des connaissances spécifiques.

Cet ouvrage synthétise les problématiques actuelles du champ transculturel dans une optique théorique et pratique, afin de répondre aux questions que se posent les praticiens et aborde les différentes approches en psychopathologie transculturelle, les effets psychiques de la migration et de l’exil, la question de l’évaluation clinique, celle des tests psychologiques ainsi que certains aspects de la psychopathologie aux différents âges de la vie (de la périnatalité à la vieillesse), avant de donner quelques éléments pour la recherche.

Cette nouvelle édition de a été revue et actualisée, et de nouveaux chapitres sont traités, comme les troubles du comportement alimentaire.

Loin de tout universalisme rigide, de tout relativisme absolu et de toute fascination pour « l’exotisme », cette contrainte à penser l’altérité des patients est créatrice d’idées, de sens, de métissages… et de nouvelles pratiques de soins.


Médée protéiforme
by Marie Carrière

Le mythe de l’infanticide Médée a toujours connu une fortune littéraire et la littérature féminine contemporaine ne fait pas exception. L’analyse comparée de huit textes de femmes de divers horizons tente de cerner les enjeux de cette figure irréductible pour une pensée féministe actuelle sur la maternité, le sujet et l’écriture mythique. En s’interrogeant sur la pertinence particulière de la tragédie d’Euripide aux reprises médéennes, explicites ou sous-entendues, des femmes, cette étude comparée se penche sur des textes du théâtre de Marie Cardinal, Deborah Porter, Franca Rame et Cherríe Moraga, et des romans de Monique Bosco, Christa Wolf, Bessora et Marie-Célie Agnant. À travers ses incarnations transculturelles, le mythe de Médée éclaire les affres de l’exil et de l’exclusion, ainsi que certaines visions du maternel qui préféreraient peut-être rester dans l’ombre de nos présuppositions et de nos règles sociales. Bien qu’il n’y ait pas plus monstrueux ou fou que l’acte infanticide, Médée, elle, n’est pas monstre, pas folle, mais lucide, humaine à part entière, comme la voulait Euripide, alors qu’elle s’en prend à ses enfants, à la culture défectueuse, à l’histoire des hommes. La réécriture au féminin de Médée force aussi une conception du sujet qui ne revêt pas facilement sa cohérence. Mais la poétique même de cette Médée retranscrite au féminin fait preuve de sa flexibilité, son indétermination, son pouvoir de transcender la simple répétition de son mythe, vu ici autrement et différemment.