Les Royaumes De Narthamarda

Le royaume de Langrovika
by Mélissa Pollien

Déçues de ne pouvoir accompager leurs parents en Russie, les soeurs Makorren sont loin d’imaginer ce qui les attend chez leur oncle André…

Un petit village suisse. Les parents Grimenz partent en voyage d’affaires en Russie. Par manque d’argent ils ne peuvent pas emmener leurs filles, Chloé et Marion, jumelles de 14 ans, et Léa, 10 ans. Elles sont donc envoyées chez leur oncle André. Dans la bibliothèque, Léa trouve un vieux grimoire, qui se met à briller et à vibrer, et s’ouvre tout seul. Il s’agit du grimoire de Langrovika, la reine du royaume elfique de la forêt de Yas. Elles y trouvent une invitation pour se rendre dans le monde merveilleux de Narthamarda. Léa prononce la formule et les trois jeunes filles disparaissent dans un tourbillon. Elles se réveillent dans une forêt…
Un roman totalement dépaysant, où les personnages évoluent dans un univers imaginaire, et où règnent la magie et le merveilleux. Le lecteur est pris dans ce monde fantastique, peuplé de créatures légendaires comme les elfes, les dragons, les oiseaux magiques, les licornes, les êtres maléfiques… A lire absolument.

Mélissa Pollien nous livre ici le premier tome d’une trilogie de fantasy qui s’annonce d’ores et déjà palpitante !

EXTRAIT

Notre histoire commence dans un petit village du nom de Tartapient-la-Tour, niché sur le replat d’une montagne, en plein cœur des Alpes suisses. Il est si bien caché que personne, à part ses habitants, n’en connaît l’emplacement exact depuis la Première Guerre mondiale. En effet, lors de l’affrontement, des familles françaises avaient dû fuir leur pays. Certaines se réfugièrent en Suisse. Quatre de ces nombreuses familles avaient décidé de s’établir dans les Alpes, où les ennemis ne pourraient plus les attaquer. Elles bâtirent des maisons en rondins de bois, dans le plus grand secret. Au fil des ans, d’autres familles se joignirent à ces braves colons, et ensemble, ils construisirent de nouveaux foyers. Pour mieux voir les voyageurs arriver, ils édifièrent une tour de garde. Et pour garantir plus de sécurité, ils renforcèrent les fondations des habitations avec des pierres. C’est ainsi que naquit le village secret nommé « La-Tour ».

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

– « Un roman totalement dépaysant, où les personnages évoluent dans un univers imaginaire, et où règnent la magie et le merveilleux. Le lecteur est pris dans ce monde fantastique, peuplé de créatures légendaires comme les elfes, les dragons, les oiseaux magiques, les licornes, les êtres maléfiques… À lire absolument ! » – Arc hebdo

À PROPOS DE L’AUTEUR

Mélissa Pollien vit en Suisse. Ses auteurs de prédilection sont JK Rowling et Christopher Paolini. Le Royaume de Langrovika constitue son premier roman, dont la suite, Le royaume de Makorren, est également disponible.


Le royaume de Makorren
by Mélissa Pollien

Découvrez sans plus attendre la suite des aventures des sœurs Makorren à travers ce deuxième tome !

Suite à la découverte d’un ancien grimoire dans le bureau de leur oncle, les soeurs Grimenz, Marion, Chloé et Léa, se sont retrouvées propulsées dans la Forêt de Yas, royaume de la reine Langrovika. Après avoir secouru cette dernière avec l’aide de leurs amis Elfes, elles doivent désormais faire face à la menace du roi Hamos, décidé à conquérir les autres royaumes. La guerre est sur le point d’éclater et chacune des filles contribue à sa manière à l’effort de guerre: Marion part tenter sa chance à la Vallée Perdue, où sont formés les futurs chevaliers; Chloé devient l’assistante d’un couple de fermiers; Léa, accompagnée de l’Elfe Ronno, est envoyée auprès de Makorren, le roi de l’Océan, pour lui demander son aide…
En l’éloignant ainsi la reine Langrovika veut aussi protéger la benjamine des soeurs Grimenz, menacée d’enlèvement par le roi Hamos…

Un deuxième volume haut en couleurs pour une trilogie de Fantasy au succès d’ores et déjà fulgurant !

EXTRAIT

L’après-midi touchait à sa fin, et Léa se reposait dans sa chambre, au palais de Yasmioora. Trois semaines s’étaient écoulées depuis l’incident du mariage. Suite à son malaise, Léa était restée dans un état proche du coma pendant presque deux semaines, et il lui avait fallu cinq jours de plus pour reprendre pleine possession de ses moyens. Même si elle n’avait pas fait de nouvelle crise, elle n’était pas encore tirée d’affaire : la bague piégée semblait soudée à son doigt et Léa sentait parfois des picotements lui parcourir le bras. Elle n’avait pas revu Langrovika depuis plusieurs jours, car la reine restait enfermée dans ses appartements pour trouver un moyen de détruire la bague. Léa la soupçonnait en fait de culpabiliser pour ce qui lui était arrivé.
Des coups frappés à la porte interrompirent le cours de ses pensées.
– Léa ? C’est moi, Ronno, appela la voix de son ami depuis le couloir.
– Entre ! s’exclama Léa en se redressant.
L’Elfe passa la tête par l’ouverture.
– Entre, ça fait plaisir de te voir, lui dit la petite humaine en allant s’asseoir à la table qui ornait le centre de la pièce. Ronno prit lui aussi un siège et poussa un profond soupir.
– As-tu vu Langrovika, aujourd’hui ? demanda Léa.
– Non, répondit-il d’un air las. Elle n’a toujours pas mis le nez dehors ! Ça fait des jours que ça dure ! Mais elle va bien finir par sortir, il le faut…

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

– “Entre fantaisie et fantastique, les aventures des sœurs Grimenz entraînent le lecteur dans un imaginaire foisonnant (…) – Le Régional

À PROPOS DE L’AUTEUR

Née en 1998 dans le canton de Vaud (Suisse), Mélissa Pollien signe ici le deuxième volume de sa trilogie fantasy, après Le Royaume de Langrovika.


Sabliers
by Carine V. Rousseau

Dans un monde où les animaux et les végétaux sont devenus des créatures et des prédateurs hostiles dominant la planète, les humains ont dû s’adapter. Certains ont développé des caractéristiques spéciales, voire animales, les divisant en quatre races distinctes. Api, 12 ans, un humain-adapté de la tribu des Abeilles, sait bien qu’il ne faut en aucun cas sortir de son village sous peine d’une mort atroce. Pourtant, c’est le royaume en entier, recouvert de forêts où se cachent loups, couguars et plantes empoisonnées, qu’il devra traverser. Difficile, vous dirait Api ? Oui, surtout quand on est accompagné de la personne qu’on déteste le plus ! Si, en outre, on doit s’encombrer de filles qui ne connaissent rien des dangers de l’extérieur, cela devient impossible ! Heureusement, notre héros pourra au moins compter sur Liam, le prince en partie raton-laveur. Api arrivera-t-il à dépasser les différences de cultures, de races et de personnalités de chacun ? Malgré son passé douloureux, pourrait-il s’attacher suffisamment à eux pour retrouver quelque chose perdu depuis longtemps: une famille ?Premier tome de la série fantastique, Anthropos, conseillée à partir de 12 ans.Vous pouvez lire les 6 premiers chapitres gratuitement via notre site web: http: //mondeanthropos.com/

Là-bas, août est un mois d’automne
by Bruno PELLEGRINO

«Je vois des arbres là où Gustave et Madeleine voyaient des tilleuls, des aulnes, des acacias. J’écris sur des gens qui étaient capables de nommer les choses, les fleurs et les bêtes, alors que j’ai besoin d’une application sur mon téléphone qui identifie les oiseaux par leur chant, les plantes par leurs feuilles. Ce qui me fascine, chez ces deux-là: leur manière lente et savante d’éprouver l’épaisseur des jours.» Gustave et Madeleine ont toujours vécu sous le même toit. Elle tient la maison, se passionne pour la conquête spatiale, lui s’acharne à décrire les choses qui changent. Deux vieilles chouettes hyper attachantes qui se shootent au thé et savent habiter leur vie. Ce roman aux accents biographiques s’inspire de la vie du poète Gustave Roud (1897-1976) et de sa sœur Madeleine. Né en 1988, Bruno Pellegrino vit et travaille à Lausanne. Lauréat du Prix du jeune écrivain (L’Idiot du village, Buchet-Chastel, 2011), il a publié de nombreux textes dans des revues et ouvrages collectifs. Son premier livre, Atlas nègre (Paris, T!nd, 2015), figure parmi la sélection du Prix du Roman des Romands. Bruno Pellegrino est également actif au sein du collectif AJAR, auteur de Vivre près des tilleuls (Paris, Flammarion, 2016). Là-bas, août est un mois d’automne est son premier roman.

Le Diseur de mots
by Christian LÉOURIER

Lorsque Kelt se voit refuser le passage d’un pont parce qu’il ne peut s’acquitter du péage, il prédit l’effondrement de la construction. Ainsi sont les diseurs de mots, ils ont de drôle de pouvoirs, jamais ils ne mentent et, dit-on, leurs vérités ensorcellent. Accusé par le gardien du pont d’avoir jeté un sort à l’ouvrage, Kelt est arrêté puis jeté dans les geôles du seigneur local. L’incrimination étant cependant difficile à démontrer, le gardien convoque une ordalie, où le diseur de mots doit prouver son innocence… une arme à la main. Heureusement pour lui, Hòggni, un mercenaire en mal de contrat, se porte volontaire pour le représenter. Hòggni remporte le duel, mais le seigneur local n’en a toutefois pas fini avec les deux hommes. Vexé, il les envoie au devant du danger, en mission au Heldmark, où le culte d’un dieu unique se répand comme la peste. Né en 1948, Christian Léourier est un grand monsieur des littératures de l’Imaginaire. Après avoir débuté dans la mythique collection Ailleurs & Demain, il alterne par la suite romans pour adulte et romans à destination de la jeunesse. En 1986, il entame la publication de son œuvre majeure, Le cycle de Lanmeur, considéré comme un classique de la science-fiction française. Le Diseur de mots marque son entrée fracassante dans le domaine de la fantasy adulte.

Gaule-Orient-Express
by Matthieu Poux

Dans une bourgade de Gaule romaine, des moissonneurs butent sur un corps décapité aux doigts brûlés, gisant dans un fossé. Sur sa poitrine repose une petite poupée en ivoire, enroulée dans un rouleau de plomb, sans tête elle aussi. L’édile du bourg, Caius Julius Sénovir, se rend sur place pour tâcher d’éclaircir les circonstances du drame. Deux mille ans plus tard, dans une banlieue en construction, un squelette sans tête est retrouvé sous un futur parking… Un étrange hasard de l’Histoire fait de Caius et de Karin les co-enquêteurs d’un même dossier criminel, à deux millénaires d’intervalle. Cette aventure entraîne le lecteur dans un monde romain dévasté par la guerre, les crimes d’État et les scandales sanitaires. Un univers impitoyable où les affairistes, les soldats, les intendants et les hommes en général dictent leur loi. Hanté par les vagabonds et les dernières tribus sauvages qui résident dans les collines, ce monde-là offre tous les ingrédients d’une conquête de l’Ouest avant la lettre.


Coeurs silencieux
by Anne BRECART

Quarante ans après un premier amour clandestin, Hanna retourne dans la région de son adolescence, y retrouve le génie du lieu mais aussi ce même trouble auprès de l’homme qu’elle avait aimé très jeune fille. La présence du lac et de la forêt, l’humidité qui envahit tout, l’odeur de la terre, la force du vent traversent le roman avec une puissance qui s’apparente à celle du désir. Les souvenirs d’enfance d’Hanna, de ses premières années passées dans la grande maison, remontent avec naturel. Mais dans ce lieu encore imprégné du passé, les préjugés à l’égard des sentiments qu’elle éprouve pour Jacob rejaillissent avec la même dureté que jadis. Cœurs silencieux raconte la renaissance d’une femme, une reconquête de l’amour et du désir.