Les Meilleurs Moments Du Sport

Socioéconomie du sport
by Claude Sobry

Le sport n’est-il devenu qu’un bien de production au service d’entreprises de spectacle sportif ou de tout autre type de producteurs ?

Partant de la montée en puissance du sport au cours de la décennie 1970, l’ouvrage s’interroge sur les facteurs qui ont permis le passage de pratiques compétitives confidentielles au sport-spectacle et au sport business, véritable phénomène de société.Comment s’articulent le monde du sport, le monde des médias et celui de l’économie globale ? Quelle est la place du sport dans cet ensemble ? Comment expliquer l’explosion des droits de retransmission des compétitions sportives ou le niveau de salaires de certains sportifs ? Comment estimer les retombées de l’organisation d’un événement sportif majeur sur la ville ou la région organisatrices ?

Croisant approche empirique et développements théoriques, l’ouvrage apporte un nouvel éclairage sur les nouveaux marchés du sport. Il intéressera les professeurs et étudiants des 2e et 3e cycles des filières de sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) ainsi que les fédérations sportives et les décideurs politiques.


Ma vie est un sport de combat
by Michaël Jeremiasz, Virginie Troussier

À 18 ans, à la suite d’un défi avec ses frères, son cousin et un ami, dans un parc de surfeurs à Avoriaz Michael fait une chute terrible après un saut. Après 4 jours de black out total, il se réveille paraplégique. C’est la tragédie, sa vie bascule : tous ses repères familiaux et personnels sont subitement bouleversés. De cette épreuve, Michaël Jeremiasz et son inébranlable appétit pour la vie, va pourtant tirer une force incroyable le poussant à toujours repousser ses limites. Il devient un champion de tennis fauteuil (champion olympique en double, numéro 1 mondial, porte-drapeau de l’équipe paralympique à Rio en 2016). Puis après sa carrière sportive, il s’implique dans l’entreprenariat militant, lance des associations, joue un rôle de consultant auprès de très grandes entreprises avec comme idée fixe, l’objectif de changer le regard porté sur le handicap et d’élargir le champ des possibles dans tous les domaines pour ceux qui vivent au quotidien avec un handicap. Ambassadeur influent de la candidature victorieuse « Paris 2024 », Jeremiasz se lance des défis toujours plus extrêmes comme participer à plusieurs reprises à la Spartian Race, terminer le marathon de New York en 2017 avec deux de ses amis et il ne se fixe aucune limite. Après le sport de haut niveau, les médias, le monde de l’entreprise, celui de la politique, quelle sera sa prochaine conquête ?

Sport, éducation et art, XIXe-XXe siècles
by Pierre Arnaud (professeur d’éducation physique.)

Saisir les transformations de l’éducation physique entre morale républicaine et enjeux sanitaires, montrer les infléchissements opérés par son ouverture sur la culture sportive et artistique, elle-même au centre de conflits et d’influences multiples, voilà quel est l’objet de cet ouvrage. Ces analyses, qui portent principalement sur le 19e et le 20e siècle, s’attachent plus largement à montrer comment et pourquoi se redéfinissent les pratiques corporelles à partir de leurs références institutionnelles, idéologiques et artistiques.

Aspects de la culture à l’époque coloniale en Afrique centrale: Lecorps-L’image-L’espace
by Marc Quaghebeur, Bibiane Tshibola Kalengayi

Ce volume aborde trois thèmes qui relèvent tous de l’art de vivre en société : le corps à travers les sports ou la rumba ; l’image à travers la peinture, la publicité et les films en Super 8 ; l’espace à travers l’architecture. Si le témoignage d’André Huet attire utilement notre regard vers les archives filmées des colons, archives qu’il parvint à faire renaître dans son émission Inédits de la Radio télévision belge francophone, les entretiens avec André Gascht ou Ngandu Muela Kabengibabu paraissent ouvrir, dans le domaine des arts plastiques, des horizons et des sources d’informations encore peu exploitées à ce jour. Elles entrent en résonance avec des travaux qui traitent de l’architecture coloniale et d’un peintre majeur, Auguste Mambour (1896-1968); ou des années 1920-1950, moment-clé en termes d’effervescence artistique. Elément plus populaire, mais non moins important, la publicité assume dès le départ un rôle non négligeable dans les projets d’emprise coloniale et mérite de ce fait d’être évoquée. Quant aux sports et à la rumba, ils dessinent un espace mêlant de façon originale modernisme et tradition. Ce sont là de véritables phénomènes de réaction, de réappropriation et d’invention auxquels est confronté lelecteur. S’y arrêter, c’est peut- être dépasser certains clichés.

Aspects de la culture à l’époque coloniale en Afrique centrale: . Littérature. Théâtre
by Marc Quaghebeur, Bibiane Tshibola Kalengayi

La question de la littérature liée à l’entreprise coloniale présentée dans ce volume constitue une autre part importante du champ culturel, d’autant plus importante que l’on a eu trop longtemps tendance à croire qu’elle avait été la grande absente, en Belgique comme au Congo. Ainsi, l’exposé de Charles Djungu Simba K. permet de profiler les lignes de faîte de cette production. Viennent l’enrichir des contributions monographiques consacrées au Crépuscule des Ancêtres et à La Pierre de Feu de René Tonnoir, à Henri Drum, l’auteur de Ces Coloniaux, L’Étrange Baiser et Lueji ya Kondé ou à Dieudonné Mutombo, l’auteur de Victoire de l’Amour. Tout aussi singulière, significative et complémentaire, s’avère l’approche de Kasereka Kavwahirehi traitant du phénomène de la conversion culturelle. Le critique choisit de la voir s’opérer à travers un personnage qui fut par excellence celui de la modernité européenne liée aux découvertes et conquêtes de mondes nouveaux: Robinson Crusoé… Que dire ensuite des contrepoints belges d’ordre divers ? Afin de faire Histoire,il a paru opportun d’égrener des textes paraissant parfois “datés”. La correspondance des Périer renvoie ainsi aux facéties chères à l’écrivain de Passage des Anges mais en dit long sur un des fantasmes coloniaux les plus significatifs, celui de l’anthropophagie. Si les poèmes de Robert Goffin montrent comment le fonctionnement du mythe et des clichés coloniaux se développe sans vision critique, les textes de Marie Gevers ou de Suzanne Lilar consacrés au grand fleuve esquissent l’appréhension du Congo par des femmes-écrivains significatives des années 1930-1980. Totalement oublié des spécialistes de Paul Lomami Tshibamba, l’entretien que nous restitue Roger Bodart ouvre une fenêtre imprévue sur ce que put être, dans certaines conditions, un dialogue interculturel belgo-africain. La publication en fac-similé des documents administratifs du voyage de Gide au Congo réserve aux lecteurs quelques surprises et, notamment sur les fantaisies orthographiques qui réinventent certains patronymes.

Alimentation du sportif
by Véronique Rousseau, Stéphane Cascua

Vous pratiquez une activité physique pour votre plaisir et votre bien-être : ce guide vous propose une alimentation saine et équilibrée favorable à votre santé et à votre dynamisme. Vous vous entraînez intensément et faites de la compétition : cet ouvrage vous apporte les connaissances nutritionnelles pour optimiser vos performances. Une diététicienne du sport vous communique les données scientifiques les plus récentes en matière de nutrition. Un médecin du sport vous explique le fonctionnement du corps à l’effort et ses conséquences sur vos besoins alimentaires. Ensemble, ils vous présentent des informations rigoureuses et pragmatiques, des conseils pratiques et des " menus-types ", adaptés à votre pratique sportive. Vos préoccupations quotidiennes ne sont pas oubliées : Comment réagir face au café, à l’alcool, au fast-food ?…. Comment choisir son huile, son eau minérale, ses barres de céréales ou sa boisson de l’effort ?…. De nombreux tableaux citant les aliments et les marques dont vous avez l’habitude vous fournissent des renseignements concrets pour constituer vos repas. Voici un véritable manuel de référence, complet et accessible, qui s’adresse à toute personne souhaitant concilier santé, plaisir et performance sportive.

Le gène du sport
by David Epstein

New york Time Bestseller
Préface de Pierre Callawaert, rédacteur en chef de L’Équipe.

La science explore les performances des athlètes hors du commun.

Au lycée, j’imaginais que les américains d’origine jamaïquaine qui faisaient le succès de notre équipe portaient une sorte de « gène de la vitesse » provenant de leur île minuscule… A l’université, en courant contre des Kenyans, je me demandais si les gènes de l’endurance pouvaient avoir voyagé avec eux depuis l’Afrique orientale. Au même moment, j’observais dans mon équipe qu’un groupe de coureurs qui s’entraînaient ensemble, l’un à côté de l’autre, dans la même foulée, jour après jour, produisait cinq coureurs aux performances totalement différentes. Comment cela était-il possible ?
Nous avons tous connu un athlète exceptionnel au lycée. Celui pour qui tout semblait facile. Il était capitaine ou défenseur; elle était leader de l’équipe de basket et douée au saut en hauteur. Etait-ce dû à leur nature ?
Ce débat est aussi vieux que l’histoire de la compétition sportive. Est-ce que des athlètes comme Usain Bolt, Michael Phelps ou Serena Williams dominent leur discipline en raison d’un patrimoine génétique extraordinaire? Ont-ils simplement dépassé les limites biologiques des gens normaux grâce à un entraînement acharné ?
La vérité est plus compliquée que cette simple dichotomie entre l’inné et l’acquis. Depuis la découverte de la séquence du génome humain il y a une dizaine d’années, les chercheurs ont lentement commencé à découvrir comment la relation entre la dotation biologique et l’entraînement d’un sportif de haut niveau affectent les performances sportives. Les scientifiques sportifs sont progressivement entrés dans l’ère moderne de la recherche génétique.

AUTEUR

Dans cette exploration controversée et passionnante du succès sportif, David Epstein, rédacteur en chef de Sport Illustrated, aborde le débat de l’inné et de l’acquis. Il décrit les résultats actuels de la science pour tenter de résoudre cette énigme. Il examine la fameuse « règle des
10.000 heures » pour découvrir si la pratique rigoureuse et intensive d’un sport dès le plus jeune âge est la seule réponse à la réussite sportive.