L Economie Informelle En Afrique Subsaharienne

L’économie informelle en Afrique subsaharienne
by Komi Djade

Les descriptions des économies africaines subsahariennes insistent sur les spécificités : la taille importante du secteur informel, la sous-financiarisation, le manque d’épargne, le sous-investissement chronique, la pauvreté. Le développement de la micro-finance serait un moyen de sortir les pays du sous-développement ou des pièges de la croissance. Ce livre reprend ces thèmes en s’efforçant de les documenter à l’aide de données de comptabilité nationale et d’enquêtes sur les activités d’institutions de microfinance.

L’économie informelle en Afrique francophone
by Carlos Maldonado, B. Gaufryau

Afin de mieux appréhender les caractéristiques et les tendances de l’évolution du secteur informel, cerner son potentiel et les contraintes qui font obstacle à son développement et concevoir des politiques et des programmes qui y soient adaptés, le présent ouvrage s’efforce de définir son rôle dans l’économie en termes d’emploi, de revenus, de valeur ajoutée, de satisfaction des besoins de la population et de formation de capital physique et humain. A l’issue d’une présentation du cadre économique et social général des pays d’Afrique subsaharienne et de l’évolution du marché de l’emploi au cours des trois dernières décennies, des études de cas analysent l’évolution du contexte macroéconomique, le rôle et la contribution du secteur informel dans cette évolution et les politiques globales et sectorielles dans huit pays de la région. Les auteurs tirent des conclusions sur les plans théorique et pratique (définition du secteur informel, collecte de données) tout en s’efforçant de faire le point sur la réponse apportée par les Etats africains face à cette problématique, les objectifs poursuivis, les moyens mobilisés et l’ensemble du dispositif institutionnel mis en place. Sont notamment soulignées l’ampleur et la complexité du secteur informel dans la vie économique et sociale des pays africains et ses implications pour les politiques nationales de développement. Deux annexes méthodologiques proposent au lecteur respectivement une synthèse des expériences menées par le BIT en matière de promotion des activités économiques informelles et une synthèse des différents types d’enquêtes conduites dans ce domaine. Une annexe théorique s’attache à élaborer une définition plus globale de l’économie informelle prenant en compte ses trois dimensions constitutives : économique, politique et socioculturelle.

Politiques publiques et pratiques de l’économie informelle en Afrique subsaharienne
by Andreia Lemaître, Fréderic Lapeyre

À travers des études de cas portant sur certains secteurs d’activité de quartiers urbains d’Afrique Subsaharienne, ce livre progresse dans la conceptualisation et la compréhension empirique des modes informels de production de biens et services et de sécurisation du revenu. Il fournit un ensemble d’éléments pour repenser les conditions de succès de l’intervention publique en faveur de l’amélioration des conditions de vie et de travail dans le cadre d’un projet légitime et partagé de formalisation.

Economie de la microfinance en Afrique subsaharienne
by Komi Djade

Comment concilier rentabilité, faible coût du crédit et large portée des institutions de microfinance ? Quelle est l’efficacité des subventions accordées à ces institutions ? Comment articuler la microfinance et la croissance économique dans les pays d’Afrique subsaharienne ? Une politique monétaire restrictive favorisera le secteur informel, alors qu’une politique expansionniste favorisera le secteur formel.

Pauvreté et modèles de croissance en Afrique subsaharienne
by Joseph Mbandza

La thèse a pour objet de montrer comment malgré des épisodes de croissance, liées aux exportations pétrolières, les politiques et réformes conduites au Congo pendant trois décennies ont conduit à une aggravation de la pauvreté. La thèse est structurée en trois parties. La première est consacrée au concept de la pauvreté et à sa polysémie, puis à la construction d’un indicateur de pauvreté. La seconde à l’analyse chronologique des fondements explicatifs et la troisième à l’analyse des stratégies de lutte. Un matériel documentaire et des travaux d’enquête sur le terrain alimentent des analyses ouvertes sur des aspects institutionnels. Sur le plan de la méthode, une démarche d’économie institutionnelle est retenue. Elle a pour finalité de proposer une construction institutionnelle nouvelle, en recourant à l’histoire du Congo.

Regional Economic Outlook, April 2017, Sub-Saharan Africa
by Céline Allard

La dynamique de croissance en Afrique subsaharienne demeure fragile, ce qui représente une rupture par rapport à la rapide expansion qui avait été enregistrée depuis le début du millénaire. L’année 2016 a été difficile pour de nombreux pays et la croissance régionale est descendue à 1,4 %, le niveau le plus faible depuis plus de deux décennies. La plupart des exportateurs de pétrole ont été en récession et la conjoncture est restée difficile dans les autres pays riches en ressources naturelles. En revanche, dans les pays pauvres en ressources naturelles la croissance a continué d’être robuste. Grâce à une modeste reprise, la croissance devrait se situer à environ 2,6 % en 2017, niveau toutefois inférieur à celui des tendances passées et trop faible pour remettre l’Afrique subsaharienne sur la voie de l’amélioration des niveaux de vie. La région continue d’offrir un énorme potentiel de croissance, mais la détérioration des perspectives globales tient en partie au caractère insuffisant des ajustements opérés par les pouvoirs publics. Pour mettre en valeur ce potentiel, la région devra mener des politiques saines et avisées qui lui permettront de faire redémarrer le moteur de la croissance.

L’économie informelle, l’entrepreneuriat et l’emploi
by Félix Zogning, Ahmadou Aly Mbaye, Marie-Thérèse Um-Ngouem

 À la lumière des expériences de plusieurs pays, cet ouvrage dresse un état des lieux détaillé du secteur informel, tel qu’il apparait dans différentes régions du monde, à travers une approche factuelle nécessaire pour des politiques publiques basées sur des évidences scientifiques. L’ouvrage est une tribune unique qui traite à la fois des causes, des manifestations, des formes et des conséquences de l’informel, avec des compétences internationales, et dans une approche pluridisciplinaire et multiculturelle. Les mécanismes, modalités, et politiques de transition vers l’économie formelle sont également abordés.