L Amante

L’Amante
by Yann Queffélec

Paris 1969. Marc Elern a dix-huit ans. Il vient de perdre sa mère. C?est dans un état second qu?il passe le bac, partagé entre la douleur et la passion qu?il éprouve pour Alba, jeune infirmière qu?il épie dans l?immeuble vis-à-vis du sien, fenêtre dans la nuit. Pour elle, il veut quitter l?appartement familial où il vivait avec son père et sa petite soeur Cathy, dix-sept ans, aveugle de naissance. Pardonne-moi, j?ai rencontré l?amour…

Mais, éjecté du jardin vital de l?enfance, Marc est perdu. Le deuil va faire de ce jeune homme inachevé un amoureux chronique, hanté par le corps des femmes qui portent la vie, l?amour et la mort, et dont la maladie, parfois, tue la beauté. Après Alba il s?éprend d?Aline, trente-huit ans, divorcée, une jolie maman. Seule la mort doit les séparer. Ils veulent fonder une famille à eux, mais Aline ne tombe pas enceinte, et, détaché d?elle physiquement, Marc finira par la quitter.

Il erre ainsi d?une femme à l?autre, d?un âge au suivant, enfant toujours en quête du paradis premier, sa mère disparue sans un mot d?adieu. Toujours en quête du grand amour…


L’Amante spirituelle
by Milena Vereb

Années 80. Paris. Un couple de lesbiennes que tout oppose. L’une fidèle à une seule, l’autre coureuse de filles insatiable. Pourtant, elles s’aiment. Leur liaison dure toute une vie. Mais à quel prix! C’est un véritable piège qui se referme sur elles, qui dévore leurs vies, qui les détruit. Elles seront incapables de se séparer, de refaire leurs vies brisées. Tout cela sur un fond de vie lesbien très riche et passionnant. Un jour, un meurtre vient perturber leurs vies et remet tout en cause. Ainsi donc, Alice avait commis un meurtre. Ses explications semblaient très confuses. Lucie se rendait compte qu’elle ne connaissait pas Alice. Qu’elle ne la connaissait plus. Son acte insensé lui redonnait le profond mystère qui l’avait tellement attirée dans les premières années de leur liaison tumultueuse.

L’amante immobile
by Michel Rouveure

Lyon. Un vieil original, cinéphile et amateur d’art, entraîne Clara, sa nouvelle voisine, dans les méandres de ses souvenirs. La jeune femme ne tarde pas à se croire sa lointaine victime et le centre d’un inacceptable secret de famille. Mais est-ce bien le hasard qui l’a conduite à habiter son étonnant immeuble et n’est-elle pas dans une absurde méprise ? Un portrait caché va la conduire à une série de mésaventures. Dès-lors, Clara s’en remet à une autre piste : celle qui emprunte les grands espaces du rêve et des contes de son enfance. Les récits inachevés de son voisin lui ont montré la voie à suivre, commence alors pour elle un chemin initiatique et sans retour. Un roman foisonnant qui mêle personnages hauts en couleur, témoignages insolites et intrigues croisées. Sur fond d’analogies cinématographiques et musicales,il met sous tension le thème du double et de la confusion.