L Accord Secret De Baden Baden

L’Accord secret de Baden-Baden
by Henri-Christian Giraud

« On n’a pas fini d’interpréter mon voyage à Baden-Baden !… », a dit de Gaulle, peu de temps avant sa mort au colonel d’Escrienne, son dernier aide de camp. Pourquoi le chef de l’État a-t-il choisi de partir en secret pour l’étranger, le 29 mai 1968, provoquant la panique dans son entourage, et au risque de se voir accusé par certains d’avoir fui ? De Gaulle ayant affirmé publiquement avoir envisagé « toutes les éventualités sans exception » (le retrait du pouvoir, l’exil, la résistance, la création d’une nouvelle France Libre), cet événement a donné lieu à une série d’hypothèses toutes légitimes, car toutes fondées sur des propos successifs du chef de l’État adaptés à chaque interlocuteur pour obtenir le brouillage maximal d’une opération relevant, en réalité, de sa diplomatie secrète. Mais Willy Brandt a livré la clé de l’énigme et pour Henri- Christian Giraud l’explication de l’équipée de Baden-Baden n’est à chercher ni dans une défaillance du général de Gaulle ni dans une manoeuvre militaire ou psychologique, mais dans son « duo-duel » avec le Parti communiste et sa « belle et bonne alliance » avec Moscou, renouvelée en 1964 par l’Ostpolitik gaullienne. Sur fond d’intervention soviétique en Tchécoslovaquie. Voici l’histoire d’un chef-d’oeuvre d’intoxication de ce « théoricien de la surprise » qu’était de Gaulle. Une contre-enquête historique qui se lit comme un roman.
Henri-Christian Giraud est journaliste. Ancien rédacteur en chef du Figaro Magazine, il est l’auteur de De Gaulle et les communistes (Albin Michel, 1988 et 1989), T. 1 : L’Alliance (juin 1941-mai 1943), T. 2 : Le Piège (mai 1943- janvier 1946), et de Terres de Mafia, (J.-C. Lattès, 1993). Il a dirigé l’ouvrage collectif Réplique à l’amiral de Gaulle (Le Rocher, 2004) et écrit Une histoire de la révolution hongroise (2016) et 1914-1918 La Grande Guerre du général Giraud (2014) parus aux Éditions du Rocher.

Des secrets si bien gardés
by Vincent Nouzille

Voici l’histoire de la Ve République comme vous ne l’avez jamais lue, éclairée par plusieurs milliers de documents confidentiels issus essentiellement de la CIA et de la Maison-Blanche, inédits pour la quasi-totalité d’entre eux. Les révélations ne manquent pas sur nos dirigeants – de Gaulle, Pompidou, Giscard d’Estaing, mais aussi Mitterrand, Rocard, Defferre, Chirac et surtout sur les grands événements qui ont marqué la vie politique française. Car les coulisses du pouvoir ont été espionnées de manière systématique par les États-Unis, qui voulaient tout savoir sur cette France jugée indocile. Des informateurs ont été recrutés jusqu’au plus haut niveau. Des hommes politiques ont été choyés et soutenus, parfois financièrement. Nombre de leaders français, de droite comme de gauche, se sont montrés curieusement loquaces, multipliant les confidences sur leurs ambitions, leurs tactiques, leurs équipes. Cette enquête met au jour des télégrammes diplomatiques, des rapports sensibles de la CIA et du Pentagone, des accords classés ” confidentiel défense ” négociés au sommet, des conversations entre présidents et les noms de certains espions. De la guerre d’Algérie aux ventes d’armes à la Libye, de Mai 68 à la montée de l’Union de la gauche, de la création de la force de frappe nucléaire aux campagnes électorales, de la santé des présidents aux querelles intestines des partis d’opposition, peu de choses ont échappé aux Américains. Qui ont plus d’une fois cherché à les influencer. Jusqu’à ce jour, ces secrets étaient bien gardés.

La naissance du Reich
by Gilbert Krebs, Gérard Schneilin

La 4e de couverture indique : “Les 13 études réunies dans ce volume (6 textes en allemand, suivis de résumés en français, et 7 textes en français) sont issues du colloque interdisciplinaire franco-allemand organisé par les Universités de Paris III et de Paris IV avec le concours de l’Institut Historique allemand les 12, 13 et 14 janvier 1995 en Sorbonne autour du thème de la naissance du Reich allemand. Des spécialistes français et allemands, historiens, juristes, économistes et germanistes y étudient et analysent les causes, les circonstances et les conséquences de la fondation de l’Empire allemand en 1871, ainsi que les répercussions du processus d’unification allemande en France. “

Le livre noir de Mai 68
by Philippe Maxence, Jacques Trémolet de Villers, Bruno Gollnisch, Jean-Pierre Maugendre

Le 40e anniversaire de la Révolution de mai 68 a été célébré avec force colloques, publications, témoignages… comme un élément marquant l’entrée dans la modernité d’une France encore paysanne, conservatrice, catholique, réactionnaire. Nous en avons la preuve chaque jour : la France de 2008 est, dans ses principes et ses valeurs, fille de Mai 68. C’est donc à découvrir l’origine des maux dont nous souffrons que nous convie ce livre, loin de la pensée unique et du politiquement correct.