Jours De Juin

Jésus au fil des jours, III/III de juin 29 à l’an 30
by Pierre Milliez

Jésus a-t-il existé ? Peut-on détailler sa biographie ? N’est-il qu’un homme, ou est-il le Fils de Dieu ? Jésus est-il mort et ressuscité dans un corps devenu immortel ? L’auteur analyse cette vie à partir de documents historiques et scientifiques et des témoignages des évangélistes et de Maria Valtorta. L’auteur a établi une vie datée de Jésus intégrant la totalité des quatre évangiles avec l’éclairage des visions divines reçues par Maria Valtorta. L’auteur ajoute une théologie révélée par Jésus sur : Dieu, Marie, l’homme, la création, l’âme, le péché, le temps, la liberté… L’ouvrage décrit la fin de la troisième année de la vie publique de Jésus et la fin de sa vie (sa mort et sa résurrection) avec les montées à Jérusalem pour les fêtes de Souccoth – Cabanes (annonce de son prochain départ), de Pessah – Pâque. Il sera l’agneau immolé pour les hommes au moment où les juifs égorgent les agneaux en souvenir de la libération de l’esclavage d’Egypte. Mais trois jours après sa mort, il ressuscitera dans un corps libéré des lois physiques et biologiques.

Jours de juin
by Julia Glass

« Un piège enchanté qui vous fait perdre jusqu’à la notion du temps. » Télérama Le livre : Jours de juin est construit à la façon d’un triptyque où se succèdent trois étés dans la vie des McLeod. À la mort de sa femme, Paul entreprend un voyage en Grèce. Là-bas, il s’éprend d’une jeune artiste peintre. Son fils aîné, Fenno, a fui l’Écosse pour New York où il tient une librairie. Là, il noue une amitié particulière avec son voisin, Mal, flamboyant critique musical atteint du sida. La perte douloureuse qui s’ensuivra transformera la vie de Fenno. Jours de juin tisse sa trame entre le passé et le présent, soulignant la fragilité des personnages, leurs moments de grâce et leur quête d’un ailleurs où ils espèrent échapper aux pièges de l’existence et à la solitude. L’auteur : Julia Glass est l’auteur de quatre romans, Jours de juin, Refaire le monde, Louisa et Clem et Les Joies éphémères de Percy Darling, qui ont tous été des best-sellers du New York Times. Elle s’est vu décerner plusieurs prix pour ses romans et ses nouvelles, dont le John Gardner Award pour Louisa et Clem, trois Nelson Algren Awards et le Tobias Wolff Award. Dans son dernier roman, La Nuit des lucioles, Julia Glass revisite des personnages de Jours de juin, qui a obtenu le prestigieux prix américain du National Book Award.


Cinq jours en juin
by Michel Legrand, Benjamin Legrand, Pierre Uytterhoeven

Lorsque, ce mardi 6 juin, le jeune Michel Legrand arrive au Conservatoire de musique pour passer le concours de piano, il espère bien que ce jour sera important, peut-être même mémorable ! Lorsque, ce mardi 6 juin, Yvette déboule dans la vie de Michel et de sa mère, Marcelle, le très jeune homme comprend aussitôt que cette tornade brune, menteuse, irrésistible et soudainement fragile va les entraîner bien au-delà de leur destination. Roman vrai ? Autobiographie rêvée ? Cette épopée à bicyclette, que Michel Legrand a tournée comme metteur en scène, est peut-être, tout bonnement, une première histoire d’amour, un vélodrame qui débute par un scherzo de Chopin pour s’achever sur un blues déchirant.

L’Appel du 18 juin
by Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Réagissant à la déroute française de 1940 et à la demande d’armistice du maréchal Pétain, le général de Gaulle lance sur les ondes de la BBC l’Appel du 18 juin. Ce discours et d’autres qui suivent au mois de juin, exhortent le peuple français à poursuivre la lutte et résister à l’ennemi. Il constitue l’événement fondateur de la France Libre. Mais qui connaissait de Gaulle à cette époque ? Comment le symbole qu’il est devenu s’est-il formé ? Nul n’était mieux placé que Jean-Louis Crémieux Brilhac, compagnon de la libération, pour expliquer le contexte et la portée de cet acte. Secrétaire à Londres du Comité de propagande de la France Libre, il a vécu ces années en acteur avant de devenir le grand historien de cette période.