Generation Tele

Le Plateau télé
by Patrick Besson

« De février 1997 à mai 2009, j’ai regardé la télévision, au moins une fois par semaine, pour l’un des trois suppléments hebdomadaires d’un grand quotidien du matin, afin de rédiger une chronique qui s’appelait « Le Plateau télé ». La télévision n’étant pas un art, elle ne mérite pas la critique, aussi ai-je régulièrement réfuté le terme de critique télé. Je me suis plutôt considéré comme un commentateur, ainsi qu’il y en a dans le sport ou en politique. Dans Le Plateau télé passent le temps et ses comédiens principaux : dirigeants politiques, intellectuels, artistes, avocats, scientifiques, top model, terroristes, footballeurs, présentateurs. On les voit s’agiter et rire, vieillir et pleurer, mentir et compatir. Les moments historiques oubliés succèdent aux événements médiatiques perdus, la grosse roue du temps écrasant les uns et les autres dans un petit bruit inexorable. Le meilleur de l’actualité, c’est le roman que nous vivons les uns et les autres à travers elle, et c’est ce roman, que, de la fin du XXe siècle au début du XXIe, j’ai tenté d’écrire à raison de deux feuillets par semaine. Je ne pouvais pas deviner qu’il y aurait autant de semaines. Ce livre était censé être posthume, mais je ne suis pas mort, aussi le fais-je paraître de mon vivant. » P. B

Génération participation
by Thierry Maillet

Initiée par les plus jeunes qui sont nés avec Internet et le téléphone portable, une Génération Participation est en train de naître. Pour la première fois c’est une classe de valeurs et non plus une classe d’âge; les seniors partagent avec les adolescents les mêmes moyens de communication et les mêmes attentes. La Génération Participation ne se reconnaît plus dans une consommation statutaire, elle s’implique dans sa consommation autant que dans sa citoyenneté. Cette nouvelle Génération Participation va bouleverser les méthodes de travail des entreprises : les voici appelées à se réinventer pour garder la confiance des consommateurs, tout comme les hommes politiques doivent combattre leur décalage face aux attentes des citoyens. Thierry Maillet, expert reconnu du marketing, apporte une analyse historique du modèle dominant actuel et de ses limites : la société de consommation depuis 1950. Il analyse ensuite les caractéristiques de cette nouvelle Génération Participation pour apprendre à traiter différemment cette génération naissante de consommateurs-citoyens. Aux différents pouvoirs, et en premier lieu au monde de l’entreprise, de savoir s’adapter… Ce nouveau bouleversement précipitera-t-il le déclin de la France, à l’instar de ceux qui l’ont précédé ? Au contraire !, répond Thierry Maillet. Le deuxième pays de la blogosphère a toutes ses chances pour s’affirmer… s’il sait les saisir. Un livre à lire d’urgence.

La Télé : un destin animé
by Pierre Faviez

En quelque trente ans, le public jeunesse a vu se développer pour lui une offre de programmes de plus en plus étoffée, spécialisée et segmentée. Une histoire qui débute avec Caliméro, qui culmine avec Dorothée et la vague de l’animation japonaise, qui se poursuit avec l’apparition de nouveaux diffuseurs sur câble et satellite. Une histoire mouvementée, pas si sereine que l’on pourrait le supposer, faite de concurrence, de critiques, d’audaces et de déconfitures, que Pierre Faviez retrace à travers un ouvrage qui ne manquera pas de toucher ceux qui ont gardé la nostalgie des mercredis devant leur poste de télé, mais aussi ceux qui aiment pénétrer dans les coulisses des chaînes, là où la lutte pour l’audience se fait âpre. Quels ont été les dessins animés phares de la jeunesse ? Pourquoi les productions nippones ont-elles connu un désamour de plus en plus fort, pour mieux revenir sur le devant de la scène ? Quels sont les grands pôles de productions de programmes destinés aux jeunes ? De Goldorak à Pokemon, en passant par l’apparition tonitruante des premières sitcoms françaises et la disparition de La Cinq, des dessins animés tombés dans les oubliettes de la télé à ceux qui continuent à soulever l’enthousiasme toutes générations confondues, une réjouissante immersion dans le monde, sucré et cruel, de la programmation jeunesse !

Geektionnaire des séries télé
by Carole CIAN, Fabien BULETE

Des balbutiements des années 1940 aux derniers succès comme La Casa de Papel ou Stranger Things, près de 900 entrées pour tout savoir des séries les plus cultes, des personnages qui ont marqué le petit écran, des acteurs qui ont laissé leur empreinte et des termes spécifiques aux séries.

Consacré aux séries américaines, britanniques, françaises et nordiques, ce Geektionnaire présente un panorama complet de cet art télévisuel : séries, personnages, acteurs, producteurs, chaînes…

Biographie des auteurs
Derrière ce Geektionnaire se cachent Carole Cian et Fabien Bulete, les fondateurs de Critictoo.com, site indépendant entièrement dédié à l’univers des séries TV. Elle a d’abord débuté sur internet avec un site sur Buffy et lui sur X-Files, puis Les Soprano avant d’allier leurs plumes des années plus tard pour fonder un webzine dans le but de donner le jour à un espace où les amateurs passionnés pourraient se retrouver pour discuter de leurs dernières séries et découvertes, entre séries populaires et œuvres cultes. De Grey’s Anatomy à Game of Thrones, en passant par Big Bang Theory, Westworld, Star Trek, Walking Dead, Better Call Saul et plus encore, le duo a fait de la série son univers impitoyable.


Libres enfants du savoir numérique
by Olivier Blondeau

Avec l’apparition du numérique, les ‘créations’ se détachent lentement de leurs supports matériels. Images, musique, mots et algorithmes sillonnent la planète jour et nuit, devant les yeux écarquillés des marchands. L’exode du savoir conduit à une terre promise à bien des bouleversements. Tandis que des armées de juristes s’interrogent sur la manière de pouvoir “vendre les idées”, une rumeur s’élève, laissant entendre qu’elles pourraient être “libres comme l’air, libres comme l’eau, libres comme la connaissance”. Des logiciels libres au MP3, du droit de citation au plagiat considéré comme un des beaux-arts, Richard Stallman, Bruce Sterling, John P. Barlow, Richard Barbrook, Ram Samudrala, Philippe Quéau, Bernard Lang, Eric S. Raymond, Benjamin Drieu, Michael Stutz, Jean-Michel Cornu, Critical Art Ensemble, Negativland, Antoine Moreau et Michel Valensi dessinent les contours de la communauté paradoxale du ” Libre “.

Génération Galactik, de Goldorak à Capitaine Flam
by Vincent DUBOST

Le 3 juillet 1978, Goldorak atterrissait sans prévenir sur la planète Récré A2 pour nous offrir un trésor encore inédit : la science-fiction.
Du jour au lendemain, et dans l’hystérie collective, la paisible France de Pollux & Colargol virait alors “cosmique”, connaissant un phénomène de société sans précédent. Dépassés, les parents les plus inquiets tentèrent en vain de mettre en garde leur progéniture contre le réalisme de ces images venues d’ailleurs. Trop tard ! D’autres justiciers de l’espace débarquaient déjà pour finir de nous téléporter dans leur trépidant univers à grand renfort de produits dérivés : cartable “Bataille des planètes”, moutarde “San Ku Kaï”, biscottes “Albator”, tee-shirt “Capitaine Flam”, lessive “Ulysse 31″… Autant d’articles qui allaeint bientôt révolutionner le décor de notre quotidien, comme pour mieux nous préparer au monde futuriste que nous prommettaient l’an 2000 et ses fameuses voitures volantes.

Passionné de la première heure, Vincent Dubost nous invite à les redécouvrir au travers d’un émouvant voyage dans le temps. Des bancs de l’école à la chambre à coucher, du sapin de Noël à l’heure du goûter; chaque page de cet album ranimera en vous le souvenir d’un joli rêve éveillé, celui d’une génération qui n’était pas cette voie lactée mais qui l’a traversée…

.


Génération CV
by Jonathan Curiel

Génération CV raconte les tribulations d’un bac + 5 à la recherche d’un emploi. D’entretiens d’embauche en entretiens d’embauche, on le voit perdre confiance en soi et succomber au spleen du jeune diplômé quittant le système scolaire pour entrer dans le marché du travail. “Motivation” ? “Projet professionnel” ? Voilà les questions existentielles de cette génération des jeunes actifs mobilisée dans une impitoyable guerre des CV. A travers son personnage aux prises avec les cabinets de recrutement et autres DRH, c’est le mode de vie, les angoisses, les désirs de la génération des 25-35 ans qui sont dépeints avec bonheur. Ici, on voit apparaître les pittoresques “Glandignés”, ou ceux qui cherchent du travail et un appartement sans trop se fatiguer ; là des descriptions au vitriol nous mènent dans les coulisses du marketing, du conseil ou du journalisme. Ainsi sont abordés avec légèreté, les problèmes auxquels sont confrontés les jeunes diplômés : cloisonnement du marché du travail, utilisation névrotique des sites de réseaux sociaux (Linkedin/Viadeo/Facebook), prépondérance du réseau relationnel sur le diplôme, frustration générée par les chasseurs de têtes (ne sont chassés que ceux qui ont déjà du travail !), décryptage des offres d’emplois, compétition féroce entre jeunes actifs, culte du diplôme, difficultés de logement… L’auteur met à profit son expérience pour livrer un témoignage dont l’humour bat en brèche tout défaitisme et donner la parole à une génération qui s’exprime peu, trop souvent caricaturée en Tanguy ou objectivée en statistiques.