Fantasmes Masculins A Realiser Pour

Fantasmes
by C.Désiré

 Aujourd’hui, nous vivons tous dans un Nouveau Monde. Nous sommes, en mode sexe-friend, ami avec avantage ou tous aussi bien, amant, maîtresse, couple, dominant, soumises… Le sexe fait partie de la vie et ce que j’en dis c’est qu’il faut en profiter.

Pourquoi ne pas lire ceci afin de vous mettre l’eau à la bouche avec ses extraits ?
Attention à vos sous-vêtements, cela risque de devenir gênant…
« — Tu voulais quelque chose ? Passer aux choses sérieuses peut-être ? dit-elle amusée.
— Euh… Ouais, on va où ? demande t’il impatient.
— Dans la chambre, dit-elle en ouvrant la marche.
Elle s’est levée d’un bon, ravie, elle se sentait toute puissante de détenir ce pouvoir sur un homme. Elle a relevé sa jupe sur ses bas et lui lança une boite de préservatif. Il l’embrassa hésitant, puis passa ses mains sur ses cuisses en remontant sur son cul nue. Il l’embrassa doucement dans le cou, la poussa à s’allonger pour mieux la caresser. Il entreprit de la doigter puis de la lécher, elle ne s’est pas privée de gémir de sentir une douce tension s’accumuler au creux de ses entrailles. Entendant ses gémissements de plus en plus rapides, il se dressa au-dessus d’elle dans l’attente d’une caresse buccal. Elle lui prodigua donc avec enthousiasme pendant qu’il continuait de l’exciter à en perdre le souffle. » L’apprentie escorte.


Le sexe et l’amour
by Philippe Brenot

Comment concilier l’amour, la tendresse, l’affection et la sexualité ? Comment faire pour que chacun trouve ce qu’il recherche dans le respect de l’autre ? Comment accommoder fantasmes et vie de couple ? Comment faire pour que les envies de l’homme rencontrent les désirs de la femme ? Et pour que cela dure ? Déculpabiliser les gestes les plus simples de la vie intime : tel est le projet de ce livre. C’est en quelque sorte une éducation sexuelle pour adultes.

Martin Scorsese. Ediz. francese
by Roberto Lasagna

Présentation de l’oeuvre de ce cinéaste américain : Taxi driver, Mean streets, Alice n’est plus ici, Raging Bull, After hours, Les affranchis, Le temps de l’innocence, A tombeau ouvert … Enrichi de photos prises sur les plateaux de tournage ou dérobées à la vie privée de l’intéressé.

Malaise dans la sexualité – Le piège de la pornographie
by Michela Marzano

Images X, porno-soft, porno-hard, sex-toys .. aujourd’hui, la pornographie fait « chic », « branché », « ouvert d’esprit ». Répandue et facile d’accès (dvds, magazines, chaînes télévisées, Internet), elle est devenue une représentation comme une autre de la sexualité à l’aune de laquelle chacun peut s’évaluer. Alors que certains en font le bouc émissaire de tous les maux contemporains, d’autres au contraire la défendent au nom de la liberté et du consentement individuels.
Mais contrairement au discours qui associe pornographie et liberté, les images X constituent une contrainte, en imposant un imaginaire normatif et réducteur de la sexualité . En codifiant et normalisant une conduite sexuelle, elles effacent la liberté de choix qu’elles prétendent engendrer. Sans partir en croisade pour la répression, Michela Marzano nous invite à comprendre le problème à sa source : qu’est-ce réellement que la pornographie aujourd’hui ? Que représente-elle ? Pourquoi excite-t-elle ? Pourquoi est elle de plus en plus violente ?

Michel Houellebecq
by Sabine van Wesemael

Du sommaire: Martin de HAAN: Entretien avec Michel Houellebecq. -Liesbeth KORTHALS ALTES: Persuasion et ambiguite dans un roman a these postmoderne (Les Particules elementaires de Michel Houellebecq). -Ieme van der POEL: Michel Houellebecq et l’esprit – fin de siecle -. -Robert DION: Faire la bete. Les fictions animalieres dans Extension du domaine de la lutte. – Sabine van WESEMAEL: Michel Houellebecq et l’effacement de la diversite exotique. – Christian MONNIN: Lanzarote: rencontre du deuxieme type. Etude d’un texte – intermediaire – de Michel Houellebecq. – Franc SCHUEREWEGEN: Scenes de cul. – Murielle Lucie CLEMENT: Michel Houellebecq. Erotisme et pornographie.”

La drôle de guerre des sexes du cinéma français
by Noël Burch, Geneviève Sellier

nouvelle édition revue et corrigée

La drôle de guerre des sexes du cinéma français propose une approche radicalement nouvelle de l’âge classique de notre cinéma entre 1930 et 1956.
En mettant l’accent sur les rapports sociaux de sexe, les auteurs montrent qu’entre l’avant-guerre et l’Occupation, les représentations filmiques du masculin et du féminin sont fortement contrastées. On passe ainsi d’une relation de fascination et de domination entre un homme d’âge mur (Harry Baur, Raimu, Jules Berry…) et une jeune fille (Danielle Darrieux, Michèle Morgan…) à une situation où la femme incarne un nouveau type de personnage actif comme celui de Madeleine Renaud dans Le ciel est à vous de Jean Grémillon. À partir de la Libération, se déchaîne une violente misogynie qui se traduit par l’arrivée de véritables harpies persécutant des hommes dominés, à l’image de Simone Signoret et Bernard Blier dans Manèges d’Yves Allègret.
En 1956, Brigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme de Roger Vadim mettra fin à cette « drôle de guerre » des sexes.
Tournant le dos à une pure histoire des formes et des seuls chefs-d’oeuvre hors du temps, les auteurs éclairent ces représentations symboliques en les ancrant dans le contexte socioculturel de leur apparition. L’analyse de la production de chaque période, dans toute sa diversité (dont la quasi totalité des 220 films de l’Occupation), leur permet de sortir de l’ombre des réalisations rejetées dans l’oubli par la cinéphilie dominante, et de renouveler profondément la vision des «chefs-d’oeuvre».

Noël Burch, cinéaste, professeur en cinéma à l’université de Lille-III, est l’auteur de Praxi du cinéma (1969), Pour un observateur lointain (1983), La Lucarne de l’infini (1992), Revoir Hollywood (1993).
Geneviève Sellier, maître de conférences en cinéma à l’université de Caen, est l’auteur de Jean Grémillon, le cinéma est à vous (1989) et Les Enfants du paradis (1992).

Préface de Michelle Perrot.
Prix du Syndicat de la critique de cinéma 1996.

Les années 30 : le règne du père. Tableau d’un ciné-roman familial. L’Occupation (1940-1944) : l’éclipse des pères. Les pères chârtrés. Des femmes au service du patriarcat. Persistances misogynes. Hommes absents, hommes qui fuient. Des femmes prennent en main leur destin. Le film Zazou : un style dissident sous l’Occupation. Une femme face à son désir. Hommes doux et nouveaux pères. L’après-guerre (1945-1956) : règlements de compte. Les déstabilisations de la Libération. Remise en ordre patriarcale.


Pour une authentique liberté sexuelle
by Jacqueline Comte

Malgré une apparente liberté sexuelle, la sexualité demeure tabou, coupable, gênante, honteuse et… rarement heureuse. C’est que, dans les faits, il n’y a pas véritable liberté puisque nous trébuchons encore sur des lois morales culpabilisant le génital. Pourtant, celui-ci constitue un des deux aspects fondamentaux de la sexualité humaine et le nier ne peut que nuire à notre épanouissement sexuel. En effet, investir seulement le lien fusionnel à l’autre – tel que les discours actuels nous encouragent à le faire – nous maintient dans un rêve romantique source de frustrations parce que nullement enraciné dans le corps et, par conséquent, jamais complètement ressenti. Par le biais de l’histoire et d’une critique des conceptions actuelles de l’amour et du sexe, mais aussi grâce à une réflexion originale et à de solides connaissances sexologiques, l’auteure nous invite à remettre en question cette culpabilisation du “sexe pour le sexe”. 


Tags: