Ecole Et Vie Active

De la formation initiale à la vie active Faciliter les transitions
by OECD

Dans quelle mesure la transition de l’enseignement obligatoire à la vie active a-t-elle changé dans les années 1990 ? Quelles sont les politiques les plus performantes ? Ces deux questions clés sont examinées dans cet ouvrage à la lumière de l’expérience de 14 pays de l’OCDE. Dans un contexte où les exigences en matière de niveau d’études et de compétences ne cessent de croître et où les populations vieillissent, peu de pays peuvent se permettre de laisser leurs jeunes entrer mal préparés sur un marché du travail où ils devront gérer sur le long terme des carrières en pleine mutation.
Cet ouvrage aborde les résultats en matière de transition d’une manière plus large que la plupart des études comparatives antérieures. Il présente ainsi toutes les facettes des mesures institutionnelles complexes que chaque pays a prises afin d’assurer une transition efficace vers la vie active. L’étude ne prône pas une solution unique, telle que l’apprentissage ; elle préconise plutôt des politiques nationales cohérentes, fondées sur un nombre limité d’ingrédients efficaces : une économie et un marché du travail sains, des passerelles fonctionnelles entre l’éducation initiale, le monde du travail et la formation continue, des opportunités de combiner formation et expérience professionnelle, des filets de sécurité pour les personnes à risques, des systèmes d’information et de conseil performants, et des politiques impliquant aussi bien les gouvernements que les autres partenaires.
Ce livre analyse également les différentes façons qu’ont les pays de stimuler l’apprentissage à vie pendant la phase de transition : il peut s’agir de transformer les filières et les établissements d’enseignement ou d’adopter des approches plus centrées sur l’élève.


Perspectives de l’emploi de l’OCDE 2008
by OECD

Les perspectives de l’emploi de l’OCDE est le rapport annuel de l’OCDE sur l’état des marchés du travail et de l’emploi dans la zone de l’OCDE. L’édition 2008 affirme que les taux de l’emploi dans les pays de l’OCDE n’ont jamais été aussi élevés, avec actuellement 2/3 de la population en âge de travailler sur le marché de l’emploi. Cependant certains groupes sont toujours à la traîne : les femmes ont 20% moins de chances de travailler que les hommes, alors que les minorités ethniques sont confrontées à une période de recherche d’emploi beaucoup plus longue que les autres.