Cruyff Memoires

Mémoires d’un juge africain
by Ousmane Camara

Le juge Camara a occupé une place importante dans l’histoire politique du Sénégal. En effet, du début des années 1960 à la fin des années 1970, Ousmane Camara a été un défenseur constant, loyal et vigilant du processus de construction de l’Etat dans son pays. Brillant polémiste, ce technicien professionnel du droit a aussi contribué à façonner la magistrature sénégalaise. Il livre ici des éléments nouveaux sur la trajectoire de l’Etat au Sénégal et les hommes qui en ont géré la destinée. Outre l’évocation de son rôle au sein de la Fédération des étudiants d’Afrique noire en France (FEANF), Ousmane Camara donne le témoignage d’un homme courageux, placé au centre de la crise politique majeure qui opposa en 1962 le président Léopold Sédar Senghor à Mamadou Dia, le président du Conseil de Gouvernement. A l’époque procureur général près la Haute Cour de Justice, il nous livre aujourd’hui des informations inédites sur le procès de Dia. L’ouvrage apporte un éclairage particulièrement bien informé sur la situation politique et sociale dans les années qui suivirent, car l’auteur a été directeur de la Sûreté sénégalaise de novembre 1964 à février 1970, des années décisives pour son pays. Il permet ainsi de mieux comprendre les enjeux de la confrontation entre le régime de Senghor et les partis d’opposition, les conséquences de la crise de mai 1968 sur l’organisation de l’Etat, les relations difficiles entre Senghor et la puissante confrérie des Mourides, à la fin des années 1970, ou encore le fonctionnement de la justice. Il explique également le rôle joué par le Sénégal pour rétablir Alhaji Sir Dawda Kairaba Jawara au pouvoir en Gambie, en juillet 1981. Rédigé dans un style serein et se refusant à tout règlement de comptes, cet ouvrage constitue un outil indispensable à la compréhension du Sénégal contemporain.

Mémoires d’un arythmique
by Guillaume Durand

Bien sûr, Guillaume Durand a rencontré « tout le monde », les plus grands fauves de la politique et du monde des affaires, de la musique et du sport, comme en témoignent mille scènes émouvantes, tragiques ou drolatiques de ce livre… mais les amateurs de mémoires classiques de journaliste peuvent passer leur chemin.
Enfant d’un pays à la périphérie de la gloire, appartenant à cette génération approximative dont les drames n’ont été que des meurtres de couloirs, biberonnée au rock et à la peinture puis droguée à l’opium de la politique et du divertissement avant d’être speedée au sacre de l’argent fou, il raconte à sa manière déjantée, littéraire et mélancolique, les rêves perdus d’une jeunesse, la grandeur perdue d’une culture… et son apocalypse intime où se reflète celle d’une époque.
De Sierra Leone à Beyrouth, de Shangaï au Congo, quel est ce fantôme qui harcèle l’auteur de messages anonymes, ravivant les blessures intimes de l’enfance ?
« Mon cœur s’est un jour brutalement emballé. Je suis devenu comme presque un million de Français : un arythmique, c’est-à-dire un type qu’on prend pour un hypocondriaque ou un condamné » : bienvenue dans ces Mémoires arythmiques où les fils d’une histoire personnelle tissent peu à peu la tapisserie de notre aventure collective.

Mémoires Tome 02 : Tribun du peuple
by Jean-Marie Le Pen

« Dans le premier tome de mes mémoires, les Français ont découvert un jeune Breton fier de sa famille, de sa petite patrie la Trinité, de sa grande patrie, la France. Un fils de la nation désolé de voir celle-ci blessée, rapetissée par la seconde guerre mondiale et la fin de l’Empire, qui n’aura pu, malgré son engagement, empêcher des responsables politiques en poste de l’enfoncer dans la décadence.
Le deuxième tome raconte la construction d’un mouvement indépendant qui tente de relever la France, l’aventure exaltante du Front national, si généralement et si bassement calomnié. Quarante ans d’histoire de France, de lutte implacable. Une vie personnelle et familiale parfois difficile. Et puis la suite. La transmission qui ne coule pas de source. Les attaques de plus en plus vives contre la nation. Le mondialisme totalitaire, l’ouragan de l’invasion, l’écologisme maître de la pensée unique.
Et la nation trahie. La droite et la gauche piétinant leurs valeurs respectives. Le peuple français abandonné par les collaborateurs du déclin, Giscard, Mitterrand, Chirac, puis par leurs minuscules épigones d’aujourd’hui.
J’ai échoué à prendre le pouvoir, mais j’aurai fait ce qu’il fallait faire, vu ce qu’il fallait voir, dit ce qu’il fallait dire. À temps. J’aurai été le tribun d’un peuple martyrisé.
Advienne maintenant que pourra. L’heure vient où il faut regarder plus haut que la terre, en espérant pourtant que notre civilisation, notre lignée, trouveront le moyen de survivre. Vive la France quand même ! »

Les 100 plus grands sportifs de tous les temps
by René Taelman

Des sportifs exceptionnels, des exploits exceptionnels et insoupçonnés.

Ces curieuses histoires du sport sont un cocktail détonnant et vivifiant de tout ce qui a fait les plus belles pages sportives de l’humanité. Des Jeux olympiques aux records mondiaux, en passant par des aventures surhumaines, René Taelman fait revivre ce qui passionne l’Homme depuis toujours. Oui, le sport a une valeur d’exemple et de motivation, oui cela peut et doit être un moyen d’intégration et oui, ses valeurs sont celles du goût de l’effort, de la maîtrise de soi, de l’engagement et de l’esprit d’équipe. Savez-vous …
• Que celui qui a inventé la technique révolutionnaire du « bras roulé » est l’extraordinaire joueur de basket américain Kareem Abdul- Jabbar ?
• Que c’est en 1991 qu’Isabelle Autissier fut la première femme a boucler un tour du monde à la voile en solitaire et sans escale ?
• Que l’athlète Fanny Koen a reçu en 1999, en même temps que Carl Lewis, une distinction olympique suprême pour avoir pendant 20 ans exercé son sport, et obtenu 12 records du monde dans 7 disciplines différentes ?
Vous allez retrouver au fil des pages des hommes et des femmes pour qui le « ciel n’avait pas de limites », depuis Dioclès et Philippides jusqu’à Usain Bolt, en passant par Eddy Merckx, Kelly Slater, Mark Spitz, Serena Williams, Tiger Woods, Niki Lauda, Philippe Croizon, Marcel Cerdan, Sebastien Loeb, Jean-Claude Killy…

Un ouvrage qui reprend cent des plus grands exploits sportifs à travers l’Histoire

A PROPOS DE L’AUTEUR :

René Taelman est un écrivain et ancien journaliste sportif, originaire de la région bruxelloise. À partir de vingt ans, il devient l’entraîneur de différents clubs de football, puis prend la tête du FC Seraing à trente ans, ainsi que de nombreux autres clubs à l’étranger. Le football est le sujet de prédilection de ses ouvrages.

EXTRAIT :

Dans cet ouvrage, consacré aux grands exploits sportifs de par le monde, il me tenait à coeur d’apporter quelques précisions quant à ceux qu’on appelle communément les aventuriers de l’extrême. Contrairement à une certaine image reçue, ces der¬niers ne sont ni des fous ni des illettrés. La plupart d’entre eux sont d’ailleurs en possession d’un diplôme universitaire, sont mariés et ont des enfants.
Ces hommes, en quête de l’impossible, apportent au contraire une réponse à nos existences quotidiennes marquées pour beaucoup par un manque évident de projets et par une perte incontestable des valeurs. Et ce n’est pas l’Internet et ses réseaux sociaux, le téléphone portable et une certaine modernité, véritables fléaux culturels pour certains, qui peuvent constituer une alternative à un certain mal-être existentiel.
Lorsque le Sud-Africain Mike Horn effectue le tour du cercle polaire arctique, qui lui prendra plus de deux ans, ou que l’Ita¬lien Reinhold Messner gravit les quatorze sommets de plus de huit mille mètres de l’Himalaya, en solitaire et sans apport d’oxygène, ils ont, non seulement dû accomplir des efforts physiques exceptionnels, mais ils ont été obligés de puiser au plus profond de leur capacité sur le plan mental et psychologique. Connaissance parfaite de soi, préparation ultra-minutieuse et professionnelle et respect des éléments naturels, voilà autant de qualités sans lesquelles ces conquérants de l’inutile n’auraient tout simplement pas pu atteindre leurs objectifs, ni même peut-être survivre dans des situations ou à des conditions extrêmes.


Mémoires
by Johan CRUYFF, David WALSH

L’autobiographie mondiale du célèbre hollandais volant, meilleur joueur européen du 20ème siècle.
Dans Mémoires, première autobiographie de Johan Cruyff mais aussi son dernier lègue, celui-ci revient sur sa prestigieuse et exemplaire carrière footballistique jalonnée de succès. De ses débuts à Ajax jusqu’à ses fonctions d’entraîneur, la star mondiale a souhaité apporter son témoignage le plus précieux sur ce que fut, durant toutes ses années, sa philosophie de jeu. Sur ses forces, mais aussi ses faiblesses, ses doutes, ses capacités individuelles et collectives, ses rencontres. Et tout cela sans tabouts ni interdits, Johan Cruyff ayant considéré la rédaction de cet ouvrage comme un véritable testament où les voiles sont levés. Preuve de la notoriété singulière du footballeur, le livre jouit d’une sortie mondiale et simultanée, ultime reconnaissance pour une star que la maladie a fini par emporter le 24 mars 2016.

Considéré comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire de ce sport, Cruyff a remporté trois Ballons d’Or consécutifs en 1973, 1974 et 1975, il a mené l’équipe hollandaise en finale de la Coupe du monde 1974 dont il fut élu meilleur joueur. Il fut également le deuxième meilleur joueur mondial du XX siècle derrière Pelé, et fut cinq fois nommé meilleurs joueurs néerlandais.

Cruyff a débuté sa carrière à l’Ajax d’Amsterdam, remportant 8 titres de champion des Pays-Bas et 3 Coupes d’Europe. En 1973, il rejoint le FC Barcelone et devient le joueur le plus cher de la planète. Il remporte la Liga dès sa première année et est élu joueur européen de l’année. Après sa retraite en 1984, il devient un entraîneur à succès dans les deux clubs qui ont marqué sa vie : l’Ajax d’Amsterdam puis le FC Barcelone, avec lesquels il cumule 11 titres.

En 1999 il est élu joueur européen du siècle et deuxième meilleur joueur du monde juste derrière Pelé.

S’il est reconnu comme l’une des figures les plus influentes dans l’histoire du football, c’est autant en hommage à son flamboyant style de jeu qu’à sa philosophie tactique comme coach, lesquels ont profondément marqué des joueurs et entraîneurs prestigieux comme Guardiola, Wenger, Cantona ou Xavi. Les récents triomphes espagnols en sélection ou en clubs ont notamment été salués comme les marques les plus évidentes de son impact sur le football contemporain.


Johan Cruyff, génie pop et despote
by Cherif Ghemmour

” Je ne pense pas qu’un jour, les gens ne sauront pas de qui il est question lorsqu’ils entendront le nom de Cruyff… ”
” Je ne pense pas qu’un jour, les gens ne sauront pas de qui il est question lorsqu’ils entendront le nom de Cruyff… ” Bien vu, Johan ! En 2015, Cruyff, c’est le souvenir éternel d’un numéro 14 mythique, des fulgurances supersoniques d’un stratège génial, du charisme pop seventies les cheveux au vent, de la tornade rouge et blanche du grand Ajax trois fois Champion d’Europe 1971-72-73, de la Hollande orange inoubliable en Coupe du monde 74, de l’entraîneur révolutionnaire de la Dream Team barcelonaise 1992 et de tous ses disciples reconnus passés à leur tour sur un banc (Pep Guardiola, Michael Laudrup, Frank de Boer, etc.).

Il côtoie Pelé et Maradona au sein de la glorieuse trinité des plus grands footballeurs de l’histoire, mais n’a pourtant jamais gagné la Coupe du monde… Ses initiales ” JC ” convoquent celles de Jésus-Christ et de Jules César. La référence christique renvoie à ses débuts messianiques en 1964 à 17 ans : ils annoncent les Temps Nouveaux d’un jeu moderne, rapide et inspiré, qu’on appellera ” Football Total “.

Johan Cruyff incarne aussi dans les sixties toute l’effronterie rebelle de ses alter ego anglais
Mick Jagger, Keith Richards, John Lennon et Paul McCartney (Johan est resté un fan absolu des Beatles). Tel le Christ, Johan ressuscitera aussi plusieurs fois après sa mort symbolique de footballeur en 1984. En devenant d’abord un entraîneur de génie à l’Ajax et au Barça puis en figurant comme père spirituel de Pep Guardiola, maître technicien du grand Barça de Messi.

Mais Cruyff, c’est aussi Johan 1er, despote césarien imposant sur et en dehors du terrain son imperium écrasant, à savoir ses idées et ses intérêts personnels. Cassant, dominateur, manipulateur, égocentrique, colérique, âpre au gain, rancunier : sa personnalité ultra conflictuelle et impitoyable nourrira pour le meilleur et pour le pire une carrière exceptionnelle, une existence bigger than life. Et le vieux lion mord encore ! Johan Cruyff est une nostalgie-foot à part, profonde et durable, car transcendée par un une grâce inaltérable : le style…


Ma vie de footballeur
by Pelé, Brian Winter

Un premier contrat pro à quinze ans. Trois fois champion du monde avec le Brésil… Pelé est la première star mondiale du foot. Dans ce livre, je raconte comment le football est devenu mon métier, et comment ce métier m’a changé comme joueur et comme homme. Et aussi comment le football a changé depuis la Coupe du monde de 1950, qui a eu lieu au Brésil quand j’avais neuf ans, jusqu’à la Coupe de 2014, de nouveau accueillie par le Brésil. Je raconte ces histoires avec gratitude. J’ai eu de la chance. Je dois beaucoup à beaucoup de gens qui m’ont aidé sur ma route. Je les remercie et je remercie aussi le football, ce jeu merveilleux, d’avoir permis à un petit garçon nommé Edson de vivre la vie de Pelé.