Ce Que Les Banques Vous

Ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut presque jamais les croire
by Pascal Canfin

” On se fait balader ! ” C’est le sentiment de toute la société face aux discours des banques depuis la crise de 2008. À les entendre, elles ne seraient pas responsables de la crise, n’auraient rien coûté aux contribuables, et toute nouvelle réglementation conduirait à aggraver la situation et à détruire des emplois. Ces arguments martelés à grands coups d’opérations de communication, Pascal Canfin les entend tous les jours en tant que député européen. Il les démonte ici un par un et nous entraîne dans les coulisses de l’Europe, où se négocient les règles supposées encadrer la finance. On y découvre la réalité du lobbying exercé par les banques et le vrai bilan de Nicolas Sarkozy en matière de ” moralisation du capitalisme “. Dans la perspective de l’alternance en France en 2012, Pascal Canfin propose des réformes crédibles pour que le politique reprenne enfin la main sur la finance.


Pouvez-vous faire confiance à votre banque ?
by Simone Wapler

Malgré les milliards de liquidités injectés dans l’économie, la croissance reste toujours proche de zéro et l’activité économique n’a jamais retrouvé son niveau d’avant la crise. Les banques ont trop prêté d’argent et leur bonne santé n’est qu’apparente. Les banques centrales ont noyé des pertes sous des tombereaux de monnaie factice mais les risques subsistent, aussi menaçants qu’avant la crise. Les banques qui étaient en 2007 trop grosses pour faire faillite sont encore plus grosses, encore plus menaçantes.

Lorsque vous déposez de l’argent sur votre compte en banque, il ne vous appartient plus vraiment. Par un jeu d’écriture, vous êtes titulaire d’un simple droit de créance à l’égard de votre banque qui vous doit votre argent. Donc lorsque vous entendez « il va falloir faire payer les créanciers privés », dressez l’oreille : on parle peut-être de vous.

C’est pourquoi en cas de problème, vos dépôts sont en danger.

Que risquez-vous ? 8 %, 10 %, 33 % de confiscation de vos dépôts ?
Ce sont les chiffres de taxation des dépôts évoqués par l’Allemagne, le FMI ou le Boston Consulting Group lorsqu’il faudra à nouveau porter secours aux banques. Car les autorités politiques et réglementaires connaissent la gravité de la situation. Nous vivons sur un volcan et, à la moindre injonction, les banques se trans-formeront en collecteurs de taxes. Pour se sauver elles-mêmes, avec la bénédiction des gouvernements.

Que font les banques d’aujourd’hui et pourquoi sont-elles toujours obligées de jouer votre argent sur le grand casino boursier mondial ? Ce livre vous aidera à le comprendre. Les banquiers sont-ils irresponsables et incompétents ? Les banques opèrent dans le cadre légal existant que leur propre lobby a façonné. La réglementation actuelle n’est pas faite pour protéger le déposant mais pour protéger un capitalisme de connivence. Mettre un fonctionnaire derrière chaque cadre de banque ne changera rien. Ce livre vous le démontrera.

N’attendez pas la réglementation providentielle, la garantie européenne des dépôts. Elle arrivera peut-être mais trop tard. Sauvez vous-même votre épargne. Sachez ce que contiennent réellement vos livrets et vos comptes rémunérés, comment bien choisir votre banque ou vos banques pour ne pas vous retrouver victime d’un sauvetage. Ce livre vous permettra de savoir si votre banque est vraiment dangereuse.
Comment avoir aussi de l’épargne hors du circuit bancaire puisque les banques sont toujours trop grosses pour faire faillite, mais que la garantie de l’État ne s’applique plus pour vos dépôts ? Ce livre vous proposera des pistes.

Vos économies sont-elles vraiment à l’abri à la banque ? Votre banque mérite-t-elle vraiment votre argent ? Rien n’est moins sûr dans la conjoncture actuelle et il est dans votre intérêt de le vérifier avant de lui faire crédit.

Après le succès de Pourquoi la France va faire faillite et de Comment l’État va faire main basse sur votre argent, Simone Wapler nous entraîne dans les coulisses des banques.

A propos de l’auteur
Simone Wapler est directrice de la rédaction des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté il y a treize ans les laboratoires pour les marchés financiers.

Un livre publié par Ixelles éditions
Visitez notre site : http://www.ixelles-editions.com
Contactez-nous à l’adresse [email protected]


Mon combat contre les banques
by Daniel Richard

« David contre Goliath. » L’Express « Un Zorro pour les particuliers grugés. » Marianne « Bonne nouvelle pour les petits porteurs. » Le Journal du Dimanche Combien de fois vous êtes-vous senti impuissant face à votre banquier ? Daniel Richard est le premier avocat en France à avoir attaqué les grands établissements financiers. Ses procès gagnés depuis 1987 lui ont valu dans la presse le surnom de « Zorro de la défense des épargnants ». Les plus grandes banques françaises, Le Crédit lyonnais, la BNP ou encore La Poste, gardent toutes un souvenir cuisant de leur confrontation avec l’avocat. Contrairement à beaucoup de ses confrères, Daniel Richard n’a pas choisi de servir les grandes puissances économiques, mais de dénoncer leurs abus et d’aider les clients à se défendre. Mais qui est l’homme derrière le masque de Zorro ? Quelles sont ses méthodes ? Comment est-il devenu en vingt ans la bête noire des banquiers ? Sur le ton de la confession, voici le récit d’un courageux parcours, une plongée dans les coulisses des grandes affaires gagnées par Daniel Richard. Mais l’ouvrage est aussi un guide précis pour mieux démasquer les excès de votre banque et mieux placer son argent. Docteur en droit, diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, ancien assistant à l’université de Paris 2, et avocat au barreau de Paris, Daniel Richard vient de recevoir la Légion d’honneur notamment pour son combat contre les banques.

Faites sauter la banque !
by Marc Fiorentino

Six ans après la crise financière provoquée par les banques, vous vous débattez encore avec la perte du pouvoir d’achat, le chômage et le spectre de la récession, mais vous ne leur en voulez pas.

Les banques prélèvent chaque année sur vos comptes, automatiquement, sans votre autorisation, des centaines d’euros de frais injustifiés, mais vous ne réagissez pas.

Alors que vous êtes 40 % à avoir déjà trompé votre conjoint, même s’il vous est fidèle, vous êtes 92 % à rester fidèles à votre banque, même si elle vous trompe.

Il est temps de vous réveiller !
Et d’économiser de l’argent.
Beaucoup d’argent.

M. F.


Devenez la PME que les Banques soutiennent
by Jean-Christophe PARIS

Sujet très souvent «sensible» voire délicat pour les PME, la Relation Bancaire n’a jamais été à ce point au cœur des préoccupations des Patrons de PME. La crise a amplifié le phénomène de l’accès aux sources de financements bancaires pour les PME. il est plus que jamais crucial d’avoir une bonne méthode financière et les outils pour financer sa croissance.