Carte Routiere Afrique Nord Est

Carte des routes et des cités de l’est de l’Africa à la fin de l’Antiquité
by Pierre Salama

n 1951, Pierre Salama published a book in Algiers entitled Voies romaines de l’Afrique du Nord, which featured a map of the road network at the scale of 1:1 500 000, printed as soon as 1949. Fifty years later, a group of Africanists have decided to publish this new map using the layout that Pierre Salama had been working on since the 70s, based on overlays of the map of the French National Institute of Geography (IGN) at the scale of 1:500 000, but only for the western part of the Maghreb. The IGN printed this layout on a geographical mother map with colours, an indication of landforms and river system. The authors have also written an introduction providing the necessary information to the reader approaching road archaeology without former training. The sites identified on the map are dealt with in notes with varying degrees of detail. The notes give the Ancient and Modern names justifying the identification and location of each site. They also provide a summary of the main steps of their administrative history and describe the main archaeological remains for the different periods of occupation.

Libye
by Pierre Pinta

Au temps des Grecs, puis des Romains, les riches cités côtières de Libye bénéficièrent de l’important commerce caravanier qui apportait vers la Méditerranée la poudre d’or, l’ivoire, les autruches et les esclaves. Cyrène, Apollonia, Lepcis Magna, Ptolémaïs abritaient alors des théâtres aux couleurs du pain doré, des forums, des forêts de colonnades, des basiliques pavées de délicates mosaïques, avec la mer Méditerranée comme toile de fond. Dans son immensité désertique, la Libye a vu fleurir, à l’époque où le Sahara était encore une savane verdoyante, des milliers de gravures rupestres. Aujourd’hui, après des années de mise au ban, la Libye s’ouvre au tourisme. Les trésors de son histoire sont écrits dans la pierre et le sable: les vestiges des sites gréco-romains autant que les gravures préhistoriques peuvent être visités pratiquement sans restriction. Quant aux magnifiques paysages du Grand Sud, ils font l’unanimité des amoureux du désert

Logiques paysannes et espaces agraires en Afrique
by

Ce volume de la collection "Maîtrise de l’espace et développement" offre un espace de réflexion et de partage aux géographes africains sur la relation étroite qui existe entre les paysages construits par les cultures paysannes d’Afrique et les motivations profondes qui les produisent. Si la diversité des milieux physiques explique celle des espaces agraires sur le continent africain, l’attention de l’observateur est attirée par la variété des paysages dans chaque bande cllimatique, laissant l’ouverture à une interprétation non empirique de l’importance des choix culturels dans l’appropriation et la gestion de l’espace. Les sujets traités sont variés : les systèmes de production, le foncier, les aménagements agricoles et pastoraux, les écosystèmes lagunaires et la sécurité alimentaire. La richesse des textes sélectionnés permet de poser les bases d’un débat futur sur lequel se construira la nouvelle géographie africaine. En attendant ce débat, le présent ouvrage insiste sur les relations économiques largement dominées par les complémentarités entre pays côtiers et ceux de l’intérieur. L’impact de ces relations s’exprime par des logiques paysannes qui engendrent des formes variées d’organisation de l’espace agraire.