Brevet De Technicien Superieur Technico Commercial

Les métiers des industries de l’ameublement
by Mélanie Liwer-Marzouk, Valérie Duchâteau

13,3 milliards d’euros – C’est le montant de la consommation française de mobilier en 2005. Ce chiffre comprend les achats des ménages et ceux des professionnels de bureau. Les industries de l’ameublement représentent un secteur très diversifié. Elles incluent aussi bien le mobilier de cuisine et de salle de bain que le jardin, la literie, les meubles d’intérieur, de bureau, de magasins… et des collectivités. 1% du budget des ménages français est consacré chaque année à l’achat de meubles. Les premiers concernés sont les jeunes, en phase d’équipement de leur logement. Le design, le confort, les couleurs, la qualité s’installent du salon à la chambre, du restaurant aux magasins, de l’école au bureau. Tous les espaces de vie sont concernés. Dans ce contexte, de nombreux profils différents sont aujourd’hui les bienvenus pour la créativité et le développement de nouveaux marchés en France et à l’étranger. Du CAP à bac+5 : CAP, BEP, BP, bac pro, DUT, BTS, diplôme d’ingénieur… les formations initiales aux métiers des industries de l’ameublement débutent dès la fin de la troisième, par voie scolaire ou en alternance. Cette filière offre un large champ de parcours dans des domaines aussi variés que le design, le commerce, les techniques industrielles, les métiers d’art, les matériaux, la mécanique… Même si vous n’y pensiez pas, l’ameublement, vous n’y échapperez pas !

Le grand livre des métiers
by Emmanuel Vaillant

Quelles sont vos motivations ? Souvent, un avenir professionnel ne prend la forme que de quelques métiers, ceux que nous connaissons pour les voir autour de nous – médecin, avocat, pilote d’avion. Des métiers qui font rêver mais ne sont pas ouverts à tous. Parce que nous n’avons pas tous le niveau en maths, la puissance de travail ou la volonté pour les intégrer. Toutefois, nombreuses sont les professions qui sont proches, autant dans les qualités qu’elles requièrent que dans l’épanouissement qu’elles procurent, de ces métiers de rêve. Pour quels métiers êtes-vous fait ? Description des missions, satisfactions ou contraintes spécifiques, compétences et qualités requises…, 600 métiers sont passés au peigne fin dans cet ouvrage. Le tout accompagné de quelque 80 témoignages de professionnels que nous avons rencontrés : ils vous parlent de leur activité au jour le jour, du décalage qui existe souvent entre l’image que l’on se fait d’un métier et la réalité, et vous livrent leurs conseils. Quelles études pour quels métiers ? Il y a bien des façons de se former à un métier. Certes, de nombreuses professions – médicales, juridiques, fonction publique – sont très réglementées, mais la plupart des autres sont ouvertes à des diplômés de tous niveaux et de tous parcours. Rien ne vous empêche de réussir dans la banque avec un BTS ou un DUT (deux ans après le bac), ou de préférer une école de commerce, voire d’ingénieurs. Pour chaque secteur et profession, ce guide vous indique quels sont les diplômes les plus adaptés pour vous aider à établir votre stratégie de formation.

Réussir autrement sa formation dans les maisons familiales rurales
by Barbara Pasquier

Un système pédagogique original. Les MFR (Maisons Familiales Rurales) proposent une formule d’éducation et de formation sur mesure qui réconcilie l’école, l’entreprise et la famille. Au contact des autres jeunes, des formateurs, des maîtres de stage et des parents, l’élève construit progressivement son projet personnel et professionnel. Des formations à tous les niveaux. Il est possible d’entrer dans les MFR après les classes de cinquième, quatrième, troisième, seconde ou après le bac. Les MFR préparent à de nombreux diplômes de l’enseignement technologique ou professionnel : CAP, CAPA, BEP, BEPA, bac professionnel ou bac technologique, BIS, BISA… Des statuts variés. Les MFR accueillent des élèves en alternance sous statut scolaire pour les formations et les diplômes officiels du ministère de l’Agriculture, ainsi que des apprentis et des stagiaires en formation continue, pour des formations et des diplômes qui dépendent de plusieurs ministères, dont celui de l’Education nationale.

Comment tout faire Volume I
by Guy Deloeuvre

Les archétypes populaires du héros moderne tiennent en trois catégories : le héros de bande dessinée, le héros instantané et le héros social. Chacun d’entre eux est associé à diverses aptitudes et traits les caractérisant. Il existe également des critères généraux, requis pour être un héros. Chaque archétype en est constitué, mais à des niveaux différents et chacune d’elle constitue le héros de manière générale. Nous allons maintenant explorer les différents types de héros et trouver lequel d’entre eux vous correspondrait le mieux.  Les caractéristiques générales   Ayez un objectif. Dans un sens large, l’objectif définit le héros. Un objectif pour un héros pourrait être de pratiquer un sport au plus haut niveau. Ou encore de sauver des vies au sein d’un service d’urgences. Ou bien de sauver un chat coincé dans un arbre. Avoir un objectif est un élément indispensable pour un héros. Ensuite, continuez jusqu’à ce que vous ayez terminé. Travaillez dur. Le talent naturel, quel qu’il soit, est celui que chacun s’attribue, un talent nécessitant peu ou pas d’effort et qui est facile à obtenir, quelque chose qui ne requiert aucune aptitude extraordinaire. Sur un terrain de jeu, ça n’est pas un problème – tout le monde en est responsable, dans une certaine mesure. Mais les héros doivent éliminer le sentiment de fierté du schéma talent/capacité naturel. Ne cessez jamais de vous le répéter Cette réflexion vous permettra de réagir au mieux lorsque vos capacités naturelles ne seront pas suffisantes.   Persévérez. Si l’objectif définit le héros, alors cette traversée démontre leur habileté. Et dans son champ d’action réside une pression suffisante et régulière. Il pourrait s’agir de quelqu’un qui vous provoque, vous fait douter, vous inhibe ou que vous doutiez de vous, que vous vous provoquiez ou que vous vous inhibiez. Cette pression exercée par vous-même n’est ni amusante ni facile, mais son objectif est de vous permettre d’apprendre, de grandir et de surmonter les difficultés. Plus vous serez capable de surmonter, plus vous aurez du « succès », plus vous serez reconnu tout au long de votre périple.   Le héros de bande dessinée   Créez un contexte. Cela est de fait intitulé « Les origines ». Le récit du passé mélange différents problèmes à la fois physiques et psychologiques de votre naissance jusqu’à aujourd’hui. Quelques questions restent à se poser. Vos parents – Que leur est-il arrivé ? Où sont-ils maintenant ? Vos pouvoirs – Etes-vous né avec ? Ou les avez-vous acquis ? Votre mission – Quel est votre objectif principal ? Pratiquez les punchlines (des répliques percutantes). Les héros de bande dessinée ne parlent pas beaucoup. Et quand ils le font, l’énonciation a tendance à se terminer en eau de boudin. Ce qui signifie que tout ce que vous devrez dire devra généralement être direct. De ce fait, développez votre cadence. Perfectionnez votre diction. Et lorsque le moment arrive, soyez percutant.  Portez un costume. Ceci est important à plusieurs niveaux, mais l’objectif principal est qu’il serve de couverture à votre « autre vie ». Non seulement pour vous cacher quand vous faites vos rondes de nuit, mais également pour vous servir de passerelle entre vous et le héros. Sans le costume, vous n’êtes pas un héros comme dans les bandes dessinées et avec, vous n’êtes plus le même qu’avant. Essayez de créer un costume qui définisse à la fois votre personne et vos pouvoirs.   Choisissez votre ennemi principal. C’est un personnage qui est très souvent présent, depuis « Les origines », mais cela n’est pas toujours le cas. Cet ennemi juré est à l’opposé de vous, de votre mission et de ce que vous souhaitez réussir- il est votre plus grand problème. Soyez prudent dans le choix de votre ennemi. Autrement dit, au cas où il vous aurait déjà en ligne de mire.   Le héros instantané   Soyez doté d’une vision parfaite. Être un héros implique certains risques. Et peut-être même du danger. Mais le vrai pouvoir du héros instantané est sa capacité à comprendre la valeur d’agir pour le bien des autres. Si vous êtes prêt et capable de faire cela, vous serez un héros, peu importe le type d’action que vous mettez en œuvre.   Soyez sociable. Soit dans votre travail soit autrement. Etre bien entouré est un bon moyen d’arriver à un bon résultat. Et plus vous serez entouré, plus vous aurez de chances d’avoir un impact héroïque. Voici quelques activités à prendre compte.  Faites du jogging dans un parc ou en ville. Soyez présent dans un lieu public, cela vous offrira des possibilités de réaliser un acte héroïque. Soyez un bénévole à but non lucratif. Servir les autres vous conduira à des actes de grande valeur emplis de compassion et d’empathie. Prenez les transports en commun. C’est un excellent moyen d’analyser les besoins des personnes, de manière quotidienne.   Réagissez en cas de besoin. Par définition, un héros instantané évolue dès l’instant. Il est plus actif et réactif que n’importe quel autre type de héros en raison de sa dépendance à l’acte instantané. Qu’il s’agisse de sauver un enfant d’un immeuble en feu ou de rendre le portefeuille à une personne qui l’a fait tomber, votre manière de réagir sur le moment vous définit.   Le héros social   Soyez passionné. Ce type de héros est passionné par le fait de se faire un nom dans la société. Il peut s’agir d’une reconnaissance au sens large en tant que grand idéologue du changement social (par exemple – Le marxisme, le mouvement pour les droits civils etc.) ou de manière plus nuancée, plus compacte, par l’enseignement dans une école élémentaire. Le mot d’ordre de tous les héros dans cette classification est le dévouement à une passion spécifique impliquant également un développement humain.   Trouvez un endroit pour pratiquer votre passion. L’emploi est la prochaine étape et peut être compliquée. Vous savez ce qui vous passionne et vous savez quel type de carrière vous voulez poursuivre, mais vous n’arrivez pas à trouver un endroit pour développer vos compétences de manière quotidienne. Ou vous ne pouvez pas trouver un emploi suffisamment rémunérateur, dans ce domaine. Détendez-vous. Il y a un certain degré d’incertitude ou de déception associé avec le héros sociable parce qu’il y a une grande   de ce héros qui est liée à une profession. Si vous ne pouvez pas trouver un organisme avec ou sans but lucratif, pour travailler, essayez ceci. Demandez à être stagiaire. Il n’y a pas d’âge pour cela. Être stagiaire signifie la découverte d’une profession, un point de départ. Faites de l’autopromotion. Créez un blog ou un site web qui mettra en valeur votre passion. Posez des questions, puis analysez les réponses données. Découvrez comment vous pouvez vous améliorer dans votre profession / entreprise / organisation de votre choix et faites-le.   Ne vous arrêtez pas. Il y a un objectif limité dans le temps pour ce type de héros. Ce rôle n’est pas associé à un exploit physique. Il s’agit rarement d’un exercice audacieux. Vous ne pourrez jamais être reconnu d’une manière grandiose ou exceptionnelle. Il y a peu de chance que vous receviez une quelconque reconnaissance. Il s’agit des règles à suivre. Et ce n’est pas la raison pour laquelle ce type de héros tend à choisir ce travail. Ces héros appliquent une pression subtile sur la société afin de faire la différence sur le long terme. Et la plupart rechercheront plus un changement social que personnel. Conseils Recherchez des exemples d’actes héroïques dans le domaine spécifique de votre choix. La lecture des différents témoignages permettant de retracer le travail de leur vie est un excellent point de départ.