Bien Choisir Son Metier

Les métiers de la musique et du son
by Mathias Goudreau

Le téléchargement de musique par l’intermédiaire de la technologie du peer-to-peer a entraîné une profonde mutation dans l’industrie musicale. Aujourd’hui le débat fait rage quant à la façon de réglementer la vie de la musique sur Internet. Dans le même temps, les projections des spécialistes indiquent que le marché du téléchargement légal ne cessera de croître dans les trois ans à venir pour représenter un tiers du business en 2008. Le chiffre d’affaires du disque a baissé de 14,3 % de 2003 à 2004. Dans un tel contexte, percer dans le métier peut relever d’un véritable parcours du combattant, et le talent seul, même s’il est fondamental, ne suffit pas. Pour débuter dans la musique, il faut montrer ses capacités à se démener pour faire écouter ses maquettes, se faire remarquer lors d’un festival ou, pourquoi pas, participer à une émission de télé-réalité… Les métiers du son rassemblent 3 000 professionnels (ingénieurs du son, régisseurs, techniciens…) dans le secteur du spectacle vivant dont seulement 20 % dans le domaine musical. Même si pendant longtemps la formation se faisait sur le tas, il est désormais nécessaire, pour mettre toutes les chances de son côté de se doter d’une solide formation et de compétences techniques et artistiques. Pour obtenir le statut d’intermittent du spectacle, il faut avoir travaillé 507 heures pendant dix mois. Ce statut, attribué aux musiciens et aux techniciens de la scène permet d’alterner périodes de travail, le plus souvent rémunérées sous forme de cachet, et périodes d’inactivité indemnisées par l’assurance-chômage.

Les métiers des ressources humaines
by Nadia Graradji

Quelle place pour les RH dans l’entreprise ? Responsable des rémunérations, directeur marketing RH, consultant en reclassement… les métiers des ressources humaines, de plus en plus stratégiques et spécialisés, ne se limitent pas à la seule gestion administrative des carrières. Les grandes entreprises ont placé la gestion des RH au cœur de leur stratégie. En conséquence, le marché du conseil s’est développé et les services RH se sont étoffés. Quelles sont les missions des RH ? Exploiter les qualités et les potentialités des salariés, prendre en charge les aspects de leur vie quotidienne et les informer sur la vie de l’entreprise. Point commun des principales missions des métiers RH : accompagner les salariés dans leur vie professionnelle. Dans les petites entreprises, la fonction, plus généraliste, supervise souvent tous ces aspects. Quel est le rôle des cabinets-conseils ? Figure emblématique des cabinets-conseils, le chasseur de têtes aide les entreprises à trouver le salarié adéquat, la perle rare. Véritables partenaires des entreprises, les spécialistes du conseil les épaulent dans leur recrutement ou dans la résolution de problèmes internes. Quels sont les profils appréciés dans les services de RH ? Deux profils se partagent les postes. D’un côté, les opérationnels, salariés de ” terrain ” qui se sont orientés vers les RH ; de l’autre, des diplômés, de plus en plus nombreux, appréciés pour leurs connaissances des nouvelles méthodes de management et de la législation du travail. Y a-t-il une formation idéale ? Si vous souhaitez intégrer rapidement la vie active dans des postes tournés vers la gestion administrative du personnel, optez pour le DUT GEA qui propose en deuxième année une option RH. Mais si vous visez un poste plus spécialisé (recrutement, gestion des carrières, conseil), vous devrez continuer vos études jusqu’à un niveau bac + 5. Les diplômés des écoles de commerce sont également très appréciés des recruteurs.

Choisir un métier selon son profil
by Jacques Douënel, Iole Sédès

Êtes-vous un créatif ou un gestionnaire, un intellectuel ou un manuel, un relationnel ou un solitaire ? Ou bien tout à la fois ?

Au moyen d’exercices simples – quiz, enquête auprès de votre entourage… – vous déterminerez vous-même votre profil. Ce sera votre “passeport” pour explorer la galaxie des métiers.

Sur la planète qui héberge votre profil – mais aussi des profils qui vous sont proches – vous découvrirez des métiers auxquels, jusque-là, vous n’aviez pas pensé.

Vous approfondirez votre recherche avec le dictionnaire des métiers qui donne, pour chacun des 635 métiers répertoriés, le secteur d’activité concerné, le niveau d’études réclamé et les liens qui l’attachent à d’autres métiers.

Il n’y a pas qu’un métier “pour lequel vous êtes fait” mais bien plusieurs, selon les diverses facettes de votre personnalité…

Vous saurez enfin “quoi faire” et vous aurez le choix !

Ce livre s’adresse d’abord à vous, les jeunes, qui voulez décider de votre orientation en fonction de vos motivations, autant sinon plus que de vos résultats scolaires. Mais aucun choix n’est inéluctable, aucune carrière irrévocable : c’est à vous aussi, les moins jeunes, que s’adresse cette invitation au voyage.


Bien choisir son CAP, BEP, bac pro
by Carole Gibrat, Laetitia Brunet

Des centaines de spécialités. Avec quelques 500 formations différentes, la voie professionnelle offre une grande diversité de parcours. Répartis en 31 secteurs d’activité (artisanat d’art, commerce-vente, automobile, comptabilité…), tous ces diplômes (CAP, BEP, bacs professionnels, brevets professionnels et mentions complémentaires) sont présentés dans ce guide. 100% pro. Qu’elle se déroule dans un lycée professionnel ou un CFA (centre de formation d’apprentis), la formation en filière professionnelle diffère de celle du collège. Au menu : moins d’enseignements généraux, des cours nouveaux spécifiques au domaine choisi (gestion d’entreprise, mécanique, dessin technique, etc.), des séances de pratique professionnelle (en atelier ou en laboratoire) et des stages en entreprises. Le succès en ligne de mire. Pour réussir, il faut savoir profiter de la richesse de cette filière, exprimer correctement ses voeux d’orientation, connaître les critères d’affectation en lycée professionnel, les modalités d’inscription en CFA, les poursuites d’études possibles après la CAP ou le BEP… Vous trouverez dans ce guide toutes les informations indispensables pour prendre en main votre orientation et choisir la filière qui vous motivera le plus.

Le grand livre des métiers
by Emmanuel Vaillant

Quelles sont vos motivations ? Souvent, un avenir professionnel ne prend la forme que de quelques métiers, ceux que nous connaissons pour les voir autour de nous – médecin, avocat, pilote d’avion. Des métiers qui font rêver mais ne sont pas ouverts à tous. Parce que nous n’avons pas tous le niveau en maths, la puissance de travail ou la volonté pour les intégrer. Toutefois, nombreuses sont les professions qui sont proches, autant dans les qualités qu’elles requièrent que dans l’épanouissement qu’elles procurent, de ces métiers de rêve. Pour quels métiers êtes-vous fait ? Description des missions, satisfactions ou contraintes spécifiques, compétences et qualités requises…, 600 métiers sont passés au peigne fin dans cet ouvrage. Le tout accompagné de quelque 80 témoignages de professionnels que nous avons rencontrés : ils vous parlent de leur activité au jour le jour, du décalage qui existe souvent entre l’image que l’on se fait d’un métier et la réalité, et vous livrent leurs conseils. Quelles études pour quels métiers ? Il y a bien des façons de se former à un métier. Certes, de nombreuses professions – médicales, juridiques, fonction publique – sont très réglementées, mais la plupart des autres sont ouvertes à des diplômés de tous niveaux et de tous parcours. Rien ne vous empêche de réussir dans la banque avec un BTS ou un DUT (deux ans après le bac), ou de préférer une école de commerce, voire d’ingénieurs. Pour chaque secteur et profession, ce guide vous indique quels sont les diplômes les plus adaptés pour vous aider à établir votre stratégie de formation.

Bien choisir son école de commerce et sa filière d’économie-gestion à la fac
by Philippe Mandry

Un large éventail de formations : ce guide passe en revue tous les critères à prendre en compte avant de choisir la vôtre : labels, modalités d’admission, études, corps professoral, stages, spécialisation, ouverture internationale, cote auprès des entreprises… Pour tous les goûts : réputées très sélectives, les écoles de commerce sur prépa s’ouvrent à des profils différents : universitaires, titulaires d’un DUT ou d’un BTS… Il existe également des écoles performantes qui recrutent au niveau bac. Le palmarès des grandes écoles sur prepa : les meilleures écoles ne sont pas toujours celles que l’on croit ! Apprenez à mieux les connaître, grâce à un palmarès qui tient compte du niveau académique, des relations avec les entreprises et de la qualité de l’international. L’économie-gestion à la fac à l’université, des filières professionnalisées offrent une formation solide et… gratuite. Dans ce guide, le point sur le parcours LMD (Licence-master-doctorat) et la liste de tous les masters professionnels en économie et gestion.